Au fil des événements
 

31 août 2006

   

Université Laval

Manger dans une «verrière»

par Yvon Larose

Le campus compte un nouveau bâtiment. Depuis quelques semaines, une «verrière» quatre-saisons, située au centre de la cour intérieure du pavillon Charles-De Koninck, accueille les personnes venues prendre un repas à la cafétéria du pavillon et désireuses de se retrouver dans un lieu spacieux, calme et baigné de lumière naturelle. Une passerelle vitrée relie directement la cafétéria au nouveau bâtiment de 560 mètres carrés construit au coût de 3,5 millions de dollars.

D’une capacité de 250 places assises, la «verrière», de forme rectangulaire et surmontée d’un toit végétal, fait 18 mètres sur 31. Elle mesure sept mètres de haut et n’a qu’un seul niveau. L’espace est ouvert, aéré et presque sans aucune cloison. Outre le mobilier, on y trouve quelques machines distributrices. La lumière naturelle y est abondante parce qu’au moins 60 % de la surface du bâtiment est fenêtrée. L’aménagement extérieur comprend notamment de larges trottoirs et deux terrasses.

Selon Gilles Poirier, coordonnateur des activités communautaires aux pavillons Alphonse-Desjardins, Maurice-Pollack et Charles-De Koninck, le bâtiment s’intègre de façon réussie à l’architecture du pavillon. «C’est un espace polyvalent, ajoute-t-il, à la fois aire de consommation et aire de services pour des activités ponctuelles. En comparaison avec le Desjardins, je dirais qu’il s’agit d’une semi-Halte-bouffe et d’une semi-Agora. Nous sommes d’ailleurs en train d’y aménager quelques facilités, dont un système de sonorisation et un système de projection. Ce lieu public peut accueillir jusqu’à 600 personnes debout.»