Au fil des événements
 

31 août 2006

   

Université Laval

Les arts et spectacles

Savoir Anarchie

L’artiste et chercheure Natalie Tremblay présentera le mois prochain une exposition de ses plus récentes huiles sur toiles dévoilant ainsi l’univers singulier de ses recherches sur la transdisciplinarité. L’exposition qui s’intitule «Savoir Anarchie» se tiendra à la Salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins du 25 septembre au 6 octobre. C’est en peignant des lieux de confrontation à la croisée du savoir scientifique et de la pulsion artistique que l’artiste travaille à concilier ces deux extrêmes. Ethnologue de formation et artiste autodidacte, Natalie Tremblay explore à fond son objet d’étude, ce qui contribue à faire de ses oeuvres le «tiers réconciliateur» de l’art et de la science. L’harmonie «tensionnelle» qui résulte des compositions de l’artiste et la «douce anarchie» dont parle cette dernière expriment avec rigueur et beauté l’agitation souvent désordonnée de la vie tout en proposant un regard neuf sur le monde. Natalie Tremblay, parallèlement à ses études, a su développer sa passion pour les arts visuels. La Faculté des études supérieures lui a d’ailleurs décerné une mention d’excellence pour ses recherches portant sur l’objet domestique sacralisé, une reconnaissance qu’elle souhaite honorer tout au long de ses études doctorales qui portent sur la complexité des liens que les individus développent avec les œuvres d’art.

Via Esperanza

L’équipe Via Esperanza, composée de Christophe Navel et de François Couillard, fraîchement revenue de l’Île du Cap-Breton et de l’Île-du-Prince-Édouard, présentera «Parfums d’îles maritimes » du 25 septembre au 3 octobre à la Salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins. Pour cette exposition, Christophe Navel et François Couillard, respectivement étudiant et ancien étudiant de l’Université Laval, offrent aux visiteurs une série de 20 clichés retraçant les paysages rencontrés au gré de leur périple à vélo au cœur des Maritimes. L’exposition vise à présenter des contrées où la nature parfois insolite se marie aux constructions humaines pour offrir de splendides panoramas. Les deux photographes espèrent ainsi sensibiliser les visiteurs au bonheur de voyager et de leur faire découvrir le projet Via Esperanza. Pour y arriver, les photographies seront mises en vente au plus offrant et les sommes récoltées serviront à rencontrer l’objectif financier de l’expédition.

Le projet initial devait se dérouler en Amérique du Sud du 17 juin au 31 juillet 2006. Le voyage entrevoyait de relier en tandem la distance de 4 000 kilomètres séparant Lima, capitale du Pérou, à Santiago au Chili en passant par La Paz, en Bolivie, et ce, en 40 jours. Une agression armée survenue à leur hôtel du Pérou en pleine nuit et le vol de leur matériel ont mis fin à leur aspiration. L’objectif était de recueillir 4 000 dollars servant à financer la venue de 3 délégués au 21e  Congrès mondial de réhabilitation internationale qui se tiendra à Québec du 23 au 28 août 2008. Gardant en tête ce même objectif financier et humanitaire, l’équipe de Via Esperanza s’est plutôt tournée vers une expédition canadienne qui l’a menée de l’Île du Cap-Breton à l’Île-du-Prince-Édouard parcourant ainsi 1 400 kilomètres en 14 jours. Renseignements: Christophe Navel, christophenavel@hotmail.com,                                    

Vingt-cinq ans d’impro!

L’année 2006 passera à l’histoire pour la Ligue Universitaire d’Improvisation de l’Université Laval (LUI) puisqu’elle fête son 25e anniversaire. Afin de souligner l’événement, plusieurs activités seront organisées tout au long de l’année dont le match inaugural qui aura lieu le 15 septembre à 20 h au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack. Une équipe étoile de la LUI recevra d’anciens joueurs pour cette rencontre mémorable. Depuis 1981, la LUI a vu passer dans ses rangs plusieurs personnalités du monde artistique, notamment Jean-Michel Anctil, Patrice Robitaille, François Morency, Maryvonne Cyr, Antoine Vézina, Alain Dumas et Mario Grenier. Préalablement, la LUI procèdera à des auditions les 9 et 10 septembre. Les personnes intéressées à auditionner peuvent consulter le site Web au www.lui.asso.ulaval.ca. Les auditions seront suivies d’un repêchage public le 10 septembre à 20 h au Grand Salon. Venez voir les équipes se créer sous vos yeux! L’entrée est gratuite. La Ligue Universitaire d’Improvisation est une organisation d’improvisation théâtrale qui présente une saison de type «LNI». Les matchs ont lieu tous les vendredis à 20 h au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack de septembre à mai. Le coût du billet est de 6 $ pour l’admission générale et de 5 $ pour les étudiants.

Jurés recherchés

L'Animation socioculturelle du Bureau d’accueil et d’animation est à la recherche de personnes intéressées à devenir jurés pour le Gala des Muses qui récompense le talent des étudiantes et étudiants dans le domaine des arts et de la culture à l'Université. Ces jurés évalueront les activités culturelles inscrites au gala durant la présente année universitaire. Trois personnes seront retenues pour former un jury dans chacune des catégories suivantes: affiche, cinéma/vidéo, danse, exposition, improvisation, musique, photographie, théâtre et variétés. Les jurés devront s'engager à voir et à évaluer toutes les activités inscrites dans leur catégorie. En échange de cet engagement, ceux-ci pourront recevoir une paire de billets pour toutes les activités culturelles présentées en collaboration avec l'Animation socioculturelle sur le campus. Pour tout renseignement, veuillez communiquer avec Annie Raymond, coordonnatrice du Gala des Muses, au bureau 2344 du pavillon Alphonse-Desjardins, par courriel à l'adresse annie.raymond@baa.ulaval.ca ou par téléphone au 656-2131, poste 4131.

L'imageothèque à l’Agora

Le 12 septembre, entre 11 h et 15 h, la réserve de L'imageothèque débordera sur l'Agora du pavillon Alphonse-Desjardins, la transformant en salle d'exposition. Le public aura ainsi l'occasion de voir une sélection d'oeuvres d'art de L'imageothèque, le service de location d'oeuvres d'art de l’Animation socioculturelle qui relève du Bureau d’accueil et d’animation.Les oeuvres choisies permettront de constater la diversité et la qualité de la collection en plus d'offrir le recul nécessaire pour apprécier, entre autres, les grands formats. L'imageothèque a vu le jour en 1989. La collection ne comptait alors que quatre ou cinq oeuvres d'art. Elle en compte maintenant plus de 370. Ces peintures, estampes, aquarelles, photographies et techniques mixtes présentent une grande variété de styles. L’ensemble de la collection est composé d’œuvres originales réalisées, pour la plupart, par des étudiants ou anciens étudiants de l’Université Laval inscrits majoritairement en arts plastiques, mais aussi dans une grande diversité de programmes dont la médecine, le droit et le génie.