Au fil des événements
 

16 mars 2006

   

Université Laval

Le 30 mars, Journée de la Gaspésie

Tout ce qu'il faut savoir pour vivre et travailler dans la Péninsule

par Yvon Larose

La sixième édition de la Journée de la Gaspésie se tiendra le jeudi 30 mars à l'Agora du pavillon Alphonse-Desjardins sur le thème "Ma destination vie: la Gaspésie!". L'événement est organisé par Opération Gaspésie-Laval, un regroupement d'étudiants, de professeurs et d'amis de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, en partenariat avec la Chaire multifacultaire de recherche et d'intervention sur la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine et le Service de placement de l'Université Laval. La Journée vise à informer les étudiantes et les étudiants des possibilités de stages et d'emplois dans la péninsule gaspésienne. Des employeurs feront la promotion de leur entreprise, afficheront leurs postes disponibles et recruteront des finissants. James Atkins, d'Atkins et frère, produits fins, une entreprise spécialisée dans la fumaison du poisson, agira comme président d'honneur. Et Jérôme Bolduc, un artiste de la région gaspésienne, assurera l'animation musicale à compter de 11 h 30.

La Journée se mettra en branle à 9 h. Au nombre d'une vingtaine, les stands d'information seront principalement occupés par des organismes et des entreprises de la Gaspésie, notamment LM Glassfiber, fabricant de pales d'éoliennes, la Banque Laurentienne et le Centre de santé et de services sociaux du Rocher-Percé. Les principaux secteurs d'activité représentés seront la santé, l'administration et l'environnement. La compagnie Atkins et frère fera partie des exposants et offrira une dégustation de ses produits. Seront également présents des représentants d'organismes gaspésiens spécialisés dans le démarrage d'entreprises. Le Service de placement de l'Université ainsi que la Chaire multifacultaire de recherche et d'intervention sur la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine seront sur place. Le Service de placement aura une liste à jour d'emplois et de stages en Gaspésie que les visiteurs pourront consulter. Soulignons que ces emplois et stages sont réservés aux étudiants et aux diplômés de l'Université Laval. Selon Emploi-Québec, quelque 1 000 emplois nécessitant une formation universitaire seront disponibles entre 2005 et 2009 en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine.

"La plupart des gens croient qu'il n'y a pas d'emplois en Gaspésie, explique Lindie Synnott, étudiante au doctorat en psychologie et coordonnatrice de la Journée de la Gaspésie 2006. Cependant, on se rend compte de plus en plus qu'il nous faut de la main-d'oeuvre qualifiée, souvent de niveau universitaire. Il nous manque des médecins, des avocats, des ingénieurs, des professionnels de la santé, des enseignants. Le nombre d'emplois ne cesse de s'accroître, mais les gens ne semblent pas y croire, alors ils ne retournent pas en région." Lindie Synnott insiste sur la qualité de vie dans la péninsule. "Un commentaire que j'entends souvent, dit-elle, est que la vie en région est ennuyante, ou bien qu'il n'y a rien à faire. Je souris toujours à ces commentaires, car la Gaspésie est un coin de paradis sur Terre. La mer, la forêt, la vie simple des gens, une communauté bilingue, il n'y a rien de mieux!" Pour plus d'information sur la Journée de la Gaspésie: Lindie Synnott, 656-2131, poste 3485, lindie.synnott.1@ulaval.ca.