Au fil des événements
 

26 janvier 2006

   

Université Laval

Les sports

Place au foot

Une nouvelle saison de soccer intérieur s'amorce au PEPS cette fin de semaine

par Katherine Duchesne

Les compétitions d'envergure se succèdent au PEPS depuis le retour des Fêtes. Après la Coupe du Québec de natation, l'Invitation Rouge et Or d'athlétisme et le tournoi individuel de badminton, c'est le soccer qui prend la vedette ce week-end. Le samedi 28 janvier, le Rouge et Or sera l'hôte du premier tournoi de la saison de la ligue québécoise de soccer intérieur.

La saison intérieure permet aux joueurs et joueuses de soccer du Rouge et Or de rester actifs. Les athlètes du programme d'excellence reviennent pour la plupart pratiquer leur sport à l'intérieur à l'abri des intempéries. La ligue de soccer intérieur universitaire comprend onze équipes chez les hommes (Laval, UQÀM, UQTR, McGill, Concordia, Sherbrooke, Montréal, ETS, Carleton, Bishop's et UQAR) et dix chez les femmes (Laval, UQÀM, Concordia, Sherbrooke, UQTR, Ottawa, McGill, Carleton, Montréal et Kingston). Chaque équipe a un calendrier de dix matchs répartis en trois tournois dont le premier aura lieu au PEPS.

Un troisième titre chez les hommes?
Pour sa sixième année dans le circuit universitaire, l'équipe masculine de Laval vise une autre bannière. L'entraîneur-chef Samir Ghrib est optimiste quant aux chances de son club de remporter le championnat provincial. En 2005, la formation avait participé à la finale provinciale et au Championnat canadien. "Après avoir connu la meilleure saison extérieure à vie de l'équipe, dit-il, les gars vont vouloir se faire plaisir lors de la saison intérieure." En cinq ans, les hommes de Samir Ghrib ont remporté à deux reprises le titre provincial, soit en 2002 et en 2004. Les Carabins de Montréal sont les actuels champions. Au-delà des objectifs de classement, la saison extérieure permettra de consolider le travail déjà fait durant l'automne et de tester quelques nouveaux joueurs en vue de la saison prochaine. La chimie d'équipe est déjà bien instaurée. "Nous avons un groupe qui aime travailler et qui a du plaisir à jouer ensemble", indique l'entraîneur-chef.

Beaucoup de force de caractère chez les filles
Chez les filles, le Rouge et Or possède une fiche impressionnante de quatre participations à la finale et trois bannières. L'entraîneur-chef de l'équipe féminine, Helder Duarte, estime que sa formation est probablement parmi les meilleures de la ligue au plan technique. Par ailleurs, "elle a aussi beaucoup de hargne et de combativité, ce qui à long terme peut jouer en notre faveur", ajoute celui qui est également directeur technique de l'Association régionale de soccer du Québec.
L'objectif demeure de remporter le championnat à la fin de la saison, alors que l'Université d'Ottawa défendra son titre. Un autre but est de permettre aux joueuses avec moins d'expérience d'en acquérir en jouant contre des équipes qu'elles risquent de rencontrer l'automne prochain. "Durant la saison intérieure, explique Helder Duarte, les athlètes gagnent souvent en confiance et cela se reflète sur le terrain à l'automne." La formation d'Helder Duarte revient avec ses meilleurs éléments de la saison extérieure, dont Marie-Claude Villeneuve, meilleure buteuse de l'équipe à l'automne, Francine Brousseau et Marie-Pier Bilodeau, membres de l'équipe canadienne universitaire. Le premier tournoi est très important puisqu'il donne le ton à la saison. "Si on connaît un mauvais départ, on peut se retrouver exclu des séries à la fin de la saison, souligne Helder Duarte. Ce tournoi est d'autant plus important qu'il se joue devant nos partisans."
Les joueuses de Laval affronteront ce samedi 28 janvier au PEPS la formation de l'UQTR à 11 h 40, puis celle de Sherbrooke à 16 h 40. Du côté masculin, le Rouge et Or affrontera les représentants de Sherbrooke dès 10 h 50, l'UQAR à 13 h 20, puis l'UQTR à 15 h 50. Il en coûte 5 $ pour les adultes et 3 $ pour les étudiants pour assister au tournoi.