Au fil des événements
 

26 janvier 2006

   

Université Laval

Le PEPS a 35 ans

Le pavillon de l'éducation physique et des sports est devenu un rouage important de la scène sportive régionale

par Rémi Dion

Inauguré le 22 janvier 1971, le pavillon de l'éducation physique et des sports (PEPS) atteint en 2006 le cap des 35 ans. Construit et financé en très grande partie grâce à un investissement institutionnel, sa vocation première était alors centrée sur l'enseignement et la recherche, de même que sur la satisfaction des besoins des membres de la communauté universitaire aux plans de la pratique du sport et de l'activité physique. Rapidement toutefois, l'Université s'est associée à divers organismes du milieu dans l'accueil et l'organisation d'événements sportifs et non sportifs d'envergure. Au début des années 1980, elle acquiesçait à une ouverture encore plus grande et ouvrait les portes du PEPS plus largement aux membres de la communauté régionale.

Selon le directeur du Service des activités sportives, Gilles D'Amboise, le troisième à présider aux destinées du complexe sportif après Gaston Marcotte et Jacques Loiselle, "le PEPS a joué, au fil des ans, un rôle de véritable leader dans les domaines de la sensibilisation, de l'éducation et de la pratique du sport et de l'activité physique. Il a été le lieu de formation professionnelle d'un grand nombre d'enseignants, de formateurs, d'entraîneurs et de chercheurs qui ont fait carrière dans divers milieux reliés à ces champs d'activité".

Gilles D'Amboise ajoute que le PEPS a invité des milliers de personnes à intégrer à leur agenda quotidien la pratique régulière du sport et de l'activité physique grâce à sa programmation de plus de 80 activités. "En sport de haut niveau, explique-t-il, le PEPS a apporté une contribution très concrète tant par l'accueil consenti à de nombreux athlètes identifiés que par la présentation d'événements d'envergure nationale ou internationale."

À ce chapitre, au nombre des grandes manifestations sportives et non sportives qui ont marqué l'histoire du PEPS, notons le Tournoi international de tennis Rothmans (1971-1973), les préliminaires en handball dans le contexte des Jeux olympiques de Montréal en 1976, la visite du pape Jean-Paul II, Rendez-vous 87, les succès de l'équipe de football Rouge et Or (1995-2005), les Jeux mondiaux des policiers et des pompiers ainsi que le Challenge Bell de tennis.

Un lieu de référence
Les observateurs du milieu sportif s'entendent, aujourd'hui, pour affirmer que le PEPS est devenu un rouage important de la scène sportive régionale. La qualité et l'envergure des installations, les équipes d'experts et de professionnels qui y ont uvré et y uvrent toujours en font un lieu de référence reconnu partout au pays.

Ce 35e anniversaire sera célébré avec beaucoup de modestie. Pavoisement dans les quatre grands plateaux (aréna, Grand Gymnase, piscine et Stade couvert) ainsi que dans l'enceinte du PEPS, exposition de photos dans le hall d'entrée principal du centre sportif relatant les faits marquants des trois décennies, autant au niveau de l'activité physique et du sport de participation que du sport de haut niveau, voilà quelques-unes des façons de souligner cette étape dans l'histoire de ce complexe sportif unique dans l'Est du Québec. Il est possible, pour les personnes intéressées à connaître l'évolution de l'histoire du sport à l'Université Laval, de consulter le site Internet du PEPS à l'adresse www.peps.ulaval.ca.