Au fil des événements
 

8 décembre 2005

   

Université Laval

Campus express

Le site ulaval.ca fracasse des records

Pour la première fois de son histoire, le site Web de l'Université a franchi le cap des 10 millions de fichiers transférés en un mois. Le précédent record, établi en septembre dernier, se situait à 7,1 millions de fichiers alors que les statistiques de novembre font état de 10,2 millions de fichiers. Par ailleurs, un nombre record d'entrées par la page principale du site a aussi établi alors que 145 000 visiteurs différents ont franchi le portail du site à 1,1 million de reprises. Le précédent record faisait état de 137 000 visiteurs et de 999 500 entrées. Si on s'en remet aux statistiques officielles du site, la fréquentation de ulaval.ca a connu une progression remarquable en un an. Par rapport à novembre 2004, le nombre de visiteurs qui ont franchi la page d'accueil a progressé de 33 %, le nombre de transferts de la page d'accueil a grimpé de 51 % et le nombre total de fichiers transférés a bondi de 60 %.

Le CCISD soutient les stages internationaux en santé

Partenaire de nombreuses initiatives étudiantes de l'Université en santé, le Centre de coopération internationale en santé et développement (CCISD) a soutenu encore cette année le Groupe SIALA de la Faculté des sciences infirmières par un don de 2 500 $. La remise de chèque s'est déroulée le jeudi 24 novembre au pavillon Paul-Comtois, lors de l'activité de présentation des résultats de stages par les étudiants et étudiantes.

Divorcer dans l'Ouest de la France

La conférence "Les désordres du couple" de Martine Cocaud, enseignante-chercheuse en histoire contemporaine à l'Université Rennes 2 - Haute-Bretagne, aura lieu le lundi 12 décembre à 12 h, au local 5158 du pavillon Charles-De Koninck. C'est dans le cadre des relations intimes entre maris et femmes que se définit une grande part des identités. Les jugements de divorce conservés depuis 1884 ouvrent à l'historienne une brèche pour entrer dans ce monde intime. Ils peuvent constituer une connaissance en négatif de l'image normative du couple. Ils permettent de sortir de l'ombre "les sans grade de la condition féminine" comme le formule Anne-Marie Sohn, mais aussi "les sans grade de la condition masculine" dont la vie intime est encore plus mal connue. Le divorce est aussi une affaire de société qui s'exprime à travers les témoignages des proches ou des autorités. Les jugements de divorce sont donc bavards et apparaissent comme des lieux d'interaction entre la sphère publique et la sphère privée. Ce sont ceux prononcés dans la première moitié du 20e siècle, dans l'Ouest de la France, qui sont utilisés dans cette étude.

Des étudiants-artistes sur scène

Une quarantaine d'étudiants-artistes, la plupart de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, ainsi que quelques autres de la Faculté de musique, ont participé à une soirée au cabaret, le jeudi 24 novembre, dans une salle du pavillon Paul-Comtois. L'activité avait été mise sur pied par le comité organisateur de la Semaine de l'agriculture, de l'alimentation et de la consommation qui aura lieu en janvier prochain. Elle visait à amasser des fonds pour le comité organisateur et à faire connaître les talents artistiques chez les étudiants. De 18 h à 23 h, les étudiants-artistes, des hommes autant que des femmes, ont offert 18 prestations différentes. Quelque 200 personnes ont pu assister à des spectacles de danse, de chansons, de musique et d'humour. Du groupe punk-rock Green Day aux chansons folkloriques québécoises, différents styles musicaux étaient à l'honneur. Plusieurs ont interprété leurs propres compositions. Quelques groupes ont chanté en anglais de grands succès actuels. Une étudiante y est même allée d'un rap aux paroles engagées de sa composition. Enfin, sur fond de danse et de "lipsync", certains ont donné des prestations comiques de vieux succès "dance".

Conférence de Brenda Milner

La pionnière des neurosciences cognitives Brenda Milner, titulaire de la Chaire Dorothy J. Killam à l'Institut neurologique de Montréal (INM) et professeure au Département de neurologie et de neurochirurgie de l'Université McGill, viendra donner une conférence sur la mémoire le mercredi 14 décembre, à 19 h, à l'amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins. Elle y parlera entre autres de son travail auprès d'un patient opéré rendu célèbre par ses études, HM, qui l'a amenée à cerner de multiples systèmes de mémoire en démêlant patiemment ses capacités et ses déficits cognitifs. Ayant conçu une série d'expériences ingénieuses pour HM, la scientifique a pu démontrer deux différents systèmes de mémoire. Une découverte qui confirmera ses compétences et son intuition scientifiques puisqu'il faudra attendre 25 ans plus tard pour que d'autres scientifiques suivent ses traces et développent des modèles expérimentaux de comportement animal pour étudier des systèmes de mémoire épisodique et procédurale. Grâce à une technologie non invasive d'imagerie cérébrale, Brenda Milner étudie la spécialisation fonctionnelle dans l'hémisphère droit et gauche du cerveau et s'intéresse particulièrement au rôle de l'hémisphère droit dans le fait de se souvenir de l'emplacement des objets. Cet événement s'insère dans la Série de conférences de la Gouverneur générale offerte en collaboration avec l'Université Laval et la Société royale du Canada.