Au fil des événements
 

10 novembre 2005

   

Université Laval

Les liens UL-SUNY se consolident

Deux protocoles d'entente ont été signés entre Laval et la State University of New York durant le dernier Sommet Québec-New York

par Yvon Larose

Le troisième Sommet économique Québec-New York s'est déroulé du 4 au 5 octobre à Albany, dans l'État de New York. À cette occasion, le recteur Michel Pigeon a signé deux protocoles d'entente avec ses homologues des campus d'Albany et de Plattsburgh de la State University of New York (SUNY). La SUNY constitue le plus important réseau universitaire public aux États-Unis. Elle regroupe 64 campus fréquentés par plus de 400 000 étudiants. En mai 2004, lors du deuxième Sommet, le recteur avait signé le protocole d'entente liant Laval au réseau SUNY. Ce protocole visait à encourager la coopération et les échanges dans les domaines de la formation, de la recherche, des sciences et de la technologie.

Les ententes conclues en octobre portent sur un protocole d'échange de professeurs entre la Faculté des sciences de l'administration (FSA) et SUNY-Plattsburgh, et sur un accord-cadre entre l'Institut Technologies de l'information et Société (ITIS) de l'Université Laval et le Center for Technology in Government (CTG) de SUNY-Albany. La première entente reflète le souhait des deux parties d'accueillir des professeurs afin que ceux-ci puissent éventuellement entreprendre des projets conjoints, aussi bien en enseignement qu'en recherche, tout en stimulant les échanges d'étudiants. L'accord-cadre sous-tend, quant à lui, la négociation d'une entente spécifique dans le domaine du "gouvernement en ligne".

Des négociations relatives à deux autres protocoles se sont également déroulées durant le Sommet. L'un porte sur l'échange d'étudiants entre la FSA et SUNY-Plattsburgh. "Nous finalisons actuellement une entente à l'intérieur du Profil international de cinq ans, qui porte sur l'échange de trois étudiants de premier cycle par année entre la FSA et le College of Business de SUNY-Plattsburgh", indique Yvon Gasse, professeur au Département de management et directeur des relations internationales à la FSA. L'autre entente à venir porte elle aussi sur l'échange d'étudiants et reflète, chez les Américains, une conscience grandissante de la diversité linguistique. Le protocole réunira, d'une part, la Faculté des sciences et de génie et l'École de langues de la Faculté des lettres et, d'autre part, la Faculté de génie et le secteur de l'enseignement du français de SUNY-Buffalo.

La structure est en place
"Laval a été très active pendant le Sommet avec la présence, notamment, du recteur et de deux vice-recteurs, souligne Johanne Morneau, adjointe à la vice-rectrice au développement et aux relations internationales. La structure de collaboration entre les deux établissements est maintenant en place et ouvre la voie à la conclusion d'ententes plus spécifiques avec l'un ou l'autre des établissements membres du réseau SUNY." Selon elle, Laval représente une destination intéressante pour les Américains de l'État de New York pour favoriser l'expérience d'études à l'étranger et/ou l'apprentissage d'une autre langue. "La proximité de Québec en même temps que son cachet européen, dit-elle, l'excellente réputation de notre université en recherche, la possibilité de vivre dans un environnement très sécuritaire et d'y pratiquer plusieurs sports sont des facteurs de choix." À Laval, des étudiants en administration ont dit souhaiter pouvoir plus facilement poursuivre leurs études aux États-Unis. "De tels stages, indique Johanne Morneau, permettront effectivement de donner une valeur ajoutée à leur formation et d'élargir la compréhension dynamique de leur domaine d'apprentissages ainsi que leur réseau de contacts à l'aube d'entreprendre une carrière."