Au fil des événements
 

3 novembre 2005

   

Université Laval

Les activités musicales

Angèle et ses vièles

La série des concerts Horizons lance sa saison en offrant au grand public de la région de Québec le concert Angèle et ses vièles. Cette soirée a lieu ce soir, jeudi 3 novembre, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon du pavillon Louis-Jacques-Casault. Comme son nom le suggère, la série Horizons présente des concerts se distinguant par la découverte de paysages sonores moins fréquentés, parfois inattendus et surprenants, mais toujours accessibles. Souhaitant intéresser les mélomanes fréquentant déjà la musique de concert présentée à Québec, tout en cherchant à attirer un nouveau public, la Faculté de musique et Claude Gagnon, coordonnateur de la série, favoriseront, entre autres, la diversité des genres et des styles ainsi que l'émergence d'interprètes méconnus. Les amateurs de musique ancienne voudront assister à ce concert qui présente un panorama de la musique française du 12e au 15e siècle. Le thème de la femme y est omniprésent: amour voué à la Domna par les troubadours et trouvères; chansons de toile; miracles racontés dans les Cantigas de Santa María (compilation des thèmes musicaux et poétiques rassemblés au 13e siècle par le roi de Castille, Alfonso el Sabio). Les interprètes seront: Angèle Trudeau, chant et percussion, Femke Bergsma, vièle, chant, flûte et tambour de béarn, et Liette Remon, vièle et chant. Les personnes présentes pourront également admirer les oeuvres du peintre Raynald Valois dont le style et la technique sont inspirés des miniatures médiévales européennes et persanes. Cette approche permet de transfigurer des scènes et des personnages imaginaires ou empruntés à la vie quotidienne. Elle exploite la dimension poétique de la figure humaine, comme on savait très bien le faire au Moyen ge. Coût d'entrée: 15 $ pour le grand public et 8 $ pour les étudiants. On peut se procurer des billets au secrétariat de la Faculté de musique, bureau 3312 du pavillon Louis-Jacques-Casault, ou à la porte le soir du concert.

Quatuor de saxophones Gamos

Le grand public est invité à assister au concert du Quatuor de saxophones Gamos qui sera présenté le samedi 5 novembre, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon. Au programme de ce concert, des oeuvres de Philip Glass, Gougeon, Claude Vivier et Robert Lemay, Denis Gougeon et Astor Piazzolla. Ayant pour but premier de faire découvrir à un large public la musique contemporaine et actuelle, le Quatuor Gamos a participé à de nombreux concerts gratuits. En plus de s'associer à différentes organisations pour la présentation de concerts bénéfices et de collecte de fonds, le Quatuor a participé à de nombreux concours et a remporté, au cours des dernières années, une première place nationale en musique de chambre au Concours de Musique du Canada. Il a également participé à un enregistrement pour la série Jeunes Artistes de Radio-Canada en 2002 ainsi qu'à celui d'une plage sur le disque des étudiants de la Faculté de musique de l'Université Laval. L'ensemble regroupe quatre jeunes saxophonistes issus du Conservatoire de musique de Québec et de la Faculté de musique de l'Université Laval. Depuis ses débuts, il évolue hors du cadre scolaire et s'est perfectionné auprès de Pierre Bourque, Jean Bouchard, Claude Brisson, Josée Fortin, Julie Bellavance, Jean-François Guay et lors d'une classe de maître donnée par le saxophoniste français Jean-Yves Fourmeau. L'entrée est libre.

Dávid Pavlovits en concert

La Faculté de musique, en collaboration avec la Société de guitare de Québec, présente, dans le cadre de la série Passion guitare, volet international, le guitariste hongrois Dávid Pavlovits, le mardi 8 novembre, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon. Au programme de ce concert, l'interprète présentera des oeuvres de Purcell, Mozart, Rodrigo, Britten ainsi que quelques-unes de ses plus belles compositions. Dávid Pavlovits est un des guitaristes-compositeurs les plus en vue de sa génération. Il a étudié la guitare et la composition au Conservatoire Franz Liszt à Szeged, sa ville natale. Il est diplômé de l'Académie de musique de Darmstadt en guitare, avec distinction, de l'Université Gutenberg à Mayence et de la Musikhochschule de Munich. Depuis 1993, Dávid Pavlovits a été lauréat de plusieurs concours de guitare. Il donne des concerts et enregistre pour les radios d'Europe, d'Amérique latine et des États-Unis. Il donne des classes de maître en anglais, allemand, français, russe, italien et espagnol, et il est régulièrement invité à participer à des jurys de concours de musique internationaux. Il est le directeur musical du Festival international de guitare de Szeged qu'il a fondé en 1999. Le coût d'entrée du concert est de 15 $ pour le grand public et de 10 $ pour les étudiants. Les billets sont disponibles au secrétariat de la Faculté ou à la porte le soir du concert.

Silvia Navarrete en concert

La Faculté de musique accueille en récital la pianiste mexicaine Silvia Navarrete, le mercredi 9 novembre, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon. La pianiste consacrera presque la totalité de son concert aux oeuvres de compositeurs mexicains du 19e siècle: Guadalupe Olmedo, Luis Hahn, Melesio Morales, Ignacio Cervantes (Cuba), Ricardo Castro, Felipe Villanueva et Manuel Maria Ponce. Née à Mexico, Silvia Navarrete s'inscrit au Conservatoire national du Mexique en 1967. En 1974, elle remporte le premier prix du concours Sala Chopin qui lui permet de poursuivre ses études à l'École supérieure de musique à Vienne en Autriche. Elle se rend par la suite à Paris où elle travaille sous la direction de Pierre Sancan, et profite des conseils de plusieurs professeurs par le biais de séminaires et de cours de maître. Elle remporte le premier prix du Concours international des Semaines musicales à Tours et est reçue Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres du gouvernement français. Silvia Navarrete a joué comme soliste avec les principaux orchestres symphoniques du Mexique ainsi qu'avec l'Orchestre de chambre de Leningrad, la Philharmonique de Shanghai et les orchestres symphoniques nationaux de la Chine et de l'Argentine. Elle a donné des récitals dans différents pays dont la Belgique, le Canada, l'Espagne, la France, la Thaïlande et les États-Unis. Ses recherches autour de la musique latino-américaine lui ont permis d'enregistrer plusieurs disques compacts dont un, Musique Latino-américaine pour piano, vol. II, a été récompensé par le prix de l'Union mexicaine des critiques et chroniqueurs en 1999. L'entrée est libre.