Au fil des événements
 

20 octobre 2005

   

Université Laval

Présents, de corps et d'esprit

Succès de la quatrième édition des 24 heures des sciences humaines

par Yvon Larose

Du samedi 15 au dimanche 16 octobre, 74 élèves en provenance de 30 cégeps ont fait la preuve que les jeunes aiment les activités intenses qui posent des défis intellectuels en prenant activement part à la quatrième édition des 24 heures des sciences humaines. Cette activité unique en son genre s'est déroulée au pavillon Charles-De Koninck de 11 h du matin à 11 h le lendemain matin. Il y avait à peu près autant de garçons que de filles. Soixante-dix participants ont terminé cette épreuve d'endurance sans avoir raté aucun des 15 cours de niveau universitaire donnés par autant de professeurs de l'Université en droit, lettres, philosophie, sciences de l'éducation, sciences sociales, théologie et sciences religieuses. "Pour ou contre la mondialisation", "L'enfermement carcéral des autochtones au Québec" et "L'islam, le Coran, le prophète et la pudeur" sont quelques exemples des cours d'une durée de 50 minutes donnés durant ce marathon de la connaissance.En plus d'assister aux cours, les élèves ont fait, en équipe, trois exercices synthèses sur les contenus présentés.

Les 24 heures des sciences humaines s'adressent aux élèves du niveau collégial intéressés à des études universitaires en sciences humaines, mais qui sont indécis quant à leur choix de programme. L'activité vise également à montrer la compétence de Laval en sciences humaines et à en donner une image dynamique. En quatre ans, quelque 225 élèves de partout au Québec ont relevé ce défi.

"Je n'ai eu que de bons commentaires de la part des professeurs, indique Jean-François Poirier, coordonnateur des événements spéciaux à la Direction des affaires publiques. Ils ont trouvé les élèves très participatifs et éveillés. Pour l'an prochain, et à la suite de demandes de nombreux cégépiens, la Division de la promotion et du recrutement et les six facultés fondatrices proposeront la formule aux autres facultés de la cité universitaire. Nous pensons organiser une grande édition sous le nom des "24 heures de l'Université Laval"."