Au fil des événements
 

29 septembre 2005

   

Université Laval

Les sports en bref

460 coureurs aux 10 km de l'Université Laval

Le samedi 17 septembre a eu lieu la 36e édition des 10 km de course à pied de l'Université Laval. Au total, 460 coureurs et coureuses ont relevé le défi. Malgré la fine pluie qui tombait, une foule de supporteurs s'était massée le long du parcours afin d'encourager les participants. Malgré un départ qu'il a dû recommencer à trois reprises, Daniel Blouin a remporté l'épreuve chez les hommes avec un temps de 31 min 33 s, suivi de près par Richard Tessier (32 min 56 s). Chez les femmes, la grande gagnante de cette épreuve, Karine Lefebvre, a parcouru les 10 km en 36 min 53 s. En plus des coureurs, la 36e édition des 10 km accueillait, pour la toute première fois, l'une des épreuves de la série Alcan des 10 km en fauteuil roulant. L'Olympienne Chantal Petitclerc était porte-parole et instigatrice de cet événement. Sa principale rivale, Diane Roy, lui a fait une chaude lutte et franchi le fil d'arrivée seulement une seconde après elle. Chantal Petitclerc a remporté l'épreuve avec un temps de 28 min 46 s. Toujours dans la série Alcan chez les hommes, le vainqueur, Michel Filteau, a terminé sa course en 24 min 50 s. Une heure avant la présentation de la course principale, ce fut le départ pour l'épreuve de ski à roulettes et de patin à roues alignées. Les 24 participants inscrits devaient parcourir 10 km sur le campus. Malgré la chaussée devenue glissante par la pluie, le vainqueur de cette épreuve chez les hommes, Stéphane Barrette de la catégorie des 30-39 ans, a parcouru la distance avec un temps de 22 min 09 s. Chez les femmes, la médaille d'or a été remise à Émilie Allard, de la catégorie des 20-29 ans, qui a franchi le fil d'arrivée avec un temps de 26 min 40 s.

Victoire de 27-11 au football

Les Huskies de l'Université St.Mary's attendaient le Rouge et Or de pied ferme samedi dernier. Les hommes de Glen Constantin l'ont appris à leurs dépens en début de rencontre retraitant au vestiaire à la demie avec un déficit de 2-8. Qu'à cela ne tienne, le Rouge et Or s'est ressaisi et a finalement offert une prestation à la hauteur de son talent. Pierre-Luc Yao (administration des affaires) a cumulé 227 verges au sol et le Rouge et Or est reparti d'Halifax avec une victoire de 27-11. À la mi-saison, les porte-couleurs de Laval possèdent une fiche immaculée de quatre victoires contre aucune défaite. Les Stingers de l'Université Concordia, qui affichent également un dossier parfait, seront les prochains visiteurs au stade du PEPS ce dimanche 2 octobre à 13h.

Trois gains au soccer

Après deux semaines d'activité, les deux équipes de soccer Rouge et Or n'ont toujours pas subi la défaite. En féminin, le Rouge et Or affrontait dans un premier temps, vendredi, les Lady Gaiters de l'Université Bishop's. Les joueuses de Laval ont remporté la partie par le compte de 3-0 grâce à des buts de Mélissa Faguy (éducation physique), Marie-Claude Villeneuve (communication publique) et Maryse Gauvin (enseignement des mathématiques au secondaire). Le jeu blanc est allé à la fiche de Marie-Pier Bilodeau (enseignement de l'anglais au secondaire). Dimanche, la formation d'Helder Duarte accueillait les Martlets de l'Université McGill, classées numéro deux au pays. Dans une rencontre âprement disputée, le Rouge et Or a inscrit une quatrième victoire cette saison par le pointage de 2-1. Caroline Vaillancourt (administration des affaires) et Francine Brousseau (physiothérapie) ont marqué pour Laval. Chez les messieurs, la visite des Redmen de l'Université McGill, dimanche, aura permis à l'équipe de Samir Ghrib de faire un pas de plus dans sa quête d'une première participation aux séries de fin de saison. Comme en féminin, McGill occupait le premier échelon du Top Ten canadien avant la rencontre. Michel Mana Nga (intervention sportive) a été le meilleur des siens dans la victoire par blanchissage de 1-0. Le défenseur a inscrit son troisième but de la saison en plus de stopper à plusieurs reprises les attaques incessantes des Redmen. Le Rouge et Or occupe maintenant le haut du classement québécois pour la première fois de son histoire avec une fiche de deux victoires et un match nul. Les deux équipes Rouge et Or accueilleront les Carabins de l'Université de Montréal le samedi 1er octobre au PEPS.

Victoire de 12-0 au rugby

À sa toute première saison, le Club de rugby féminin Rouge et Or en impressionne plus d'un. L'équipe occupe maintenant le deuxième rang du classement québécois, résultat de sa victoire la fin de semaine dernière face aux Stingers de l'Université Concordia. Après quatre rencontres, les protégées de l'entraîneur-chef Bill McNeil présentent une fiche de trois victoires contre une seule défaite. La victoire de 12-0 contre Concordia assure au Rouge et Or une place dans les séries éliminatoires. Stéfanie Ouellet (pharmacie) et Catherine Carrier (sciences et technologie des aliments) ont marqué les essais pour Laval. L'équipe profitera maintenant d'une pose de deux semaines avant d'entreprendre le dernier droit de la saison, le 10 octobre au PEPS, face aux Lady Gaiters de l'Université Bishop's.

Cinquièmes au golf

Le Club de golf Rouge et Or a pris le cinquième rang du tournoi CCSU Invitational à New Britain au Connecticut, un tournoi de la première division de la NCAA. Après avoir connu une première ronde exceptionnelle avec un cumulatif de 291, les joueurs du Rouge et Or, confrontés à de piètres conditions climatiques, ont offert des contre-performances individuelles ne permettant pas à l'équipe de conserver son deuxième rang provisoire. Benjamin Noël (administration des affaires) et Marc-André Perreault (communication publique) ont été les meilleurs de Laval, ramenant des cartes de 151 chacun.

Étudiants-athlètes de la semaine

Deux membres du Club de soccer méritent le titre d'étudiants-athlètes Rouge et Or de la semaine. Chez les femmes, la palme revient à Francine Brousseau, étudiante en physiothérapie. Auteure d'un but de calibre professionnel dans la victoire de 2-1 sur les Martlets de l'Université McGill dimanche, elle a reçu, au terme de la rencontre, le titre de joueuse du match. Vendredi, alors que le Rouge et Or rendait visite aux Lady Gaiters de l'Université Bishop's, elle a terminé la rencontre avec un ratio pertes/récupérations de +17, ce qui est phénoménal pour une joueuse de demi-centre. Chez les hommes, c'est le capitaine de l'équipe, Michel Mana Nga, qui récolte les honneurs. Il a marqué un but important permettant à son équipe de battre McGill par la marque de 1-0 et ce, même si les porte-couleurs de Laval ont évolué à 10 joueurs pendant 70 minutes. Par la suite, il a brillé défensivement, faisant avorter les attaques incessantes de McGill. Le défenseur est maintenant le meilleur buteur de l'équipe avec trois buts en trois matchs.

Subvention de 90 000 $

Le Conseil du sport de haut niveau de Québec a fait l'annonce, le 13 septembre dernier, d'une aide de 90 000 $ à l'Université Laval. Le Service des activités sportives utilisera cette somme pour l'achat d'équipements spécialisés et le réaménagement de la salle d'entraînement destinée aux 350 étudiants-athlètes du programme Rouge et Or, de même qu'aux 650 athlètes identifiés "Excellence", "Élite", "Relève" ou "Espoir" des régions de Québec et de Chaudières-Appalaches. Le vice-recteur exécutif de l'Université Laval, Claude Godbout, était présent lors de l'annonce et a réaffirmé le désir de l'Université de réunir sous un même toit les athlètes de haut niveau de la région et de leur permettre de profiter des conditions essentielles à la performance sportive.