Au fil des événements
 

29 septembre 2005

   

Université Laval

Don de 500 000 $ de la Fondation Molson

Création d'un fonds de bourse d'immersion francophone


Le vice-président de la Fondation Molson, Andrew T. Molson, a annoncé un don de 500 000 $ pour la création d'un fonds de bourse d'immersion francophone à l'Université Laval. Cette annonce, qui s'inscrit dans le cadre de la campagne de financement "De toutes les révolutions", a eu lieu en présence du secrétaire général de l'Université, Gilles Kirouac, du président et chef de la direction de la Fondation de l'Université Laval, Michel Lamoureux, ainsi que de plusieurs invités, dont la première récipiendaire de la bourse, Laura Hominick.

Grâce à ce don de la Fondation Molson, quatre bourses de 5000 $ seront remises chaque année à des Canadiens anglophones désireux d'entreprendre des études à l'Université Laval. Les Bourses d'immersion francophone de la Fondation Molson couvrent tous les programmes d'enseignement offerts à l'Université. Laura Hominick, première récipiendaire de la bourse, est originaire de Riverview au Nouveau-Brunswick. Elle entreprend cet automne un baccalauréat en physique à la Faculté des sciences et de génie.

Au cours de son allocution, Andrew T Molson a félicité la boursière et a souligné à quel point "la Fondation Molson est heureuse de contribuer à la découverte de cette langue et de cette culture pour des générations à venir". Pour Gilles Kirouac, ce don témoigne du soutien indéfectible de la Fondation Molson au développement de l'Université Laval. "Au cours des 20 dernières années, la Fondation Molson a participé à toutes les campagnes de financement de l'Université Laval, a rappelé le secrétaire général. Je vous remercie, M. Molson, de votre confiance. Je sais que l'Université Laval vous a formé, que vous êtes l'un de nos illustres diplômés. Par ce geste, vous rendez non seulement hommage à la langue française, mais vous témoignez également de l'importance de maîtriser, de nos jours, une seconde langue."

L'Université Laval, première université francophone d'Amérique du Nord, encourage depuis toujours les non-francophones désireux de poursuivre leurs études en français. Chaque année, des milliers de personnes participent notamment à des cours intensifs à son École des langues.