Au fil des événements
 

22 septembre 2005

   

Université Laval

Plus loin, plus haut, plus fort

Bientôt dotée d'une nouvelle antenne de diffusion, CHYZ 94,3, la radio des étudiants de l'Université Laval, lance sa programmation d'automne

par Pascale Guéricolas

La radio étudiante CHYZ 94,3 a le vent dans les voiles depuis que le résultat du référendum de février dernier l'autorisant à augmenter sa cotisation étudiante lui a permis de doubler son budget d'exploitation. Grâce à ses moyens financiers accrus et à l'aval du CRTC, CHYZ disposera, d'ici la fin du mois ou le début d'octobre, d'une antenne décuplant sa puissance d'émission. Les auditeurs de la grande périphérie de Québec, soit de la Beauce, de Lotbinière, de la côte de Beaupré et de certaines zones de Portneuf, pourront donc suivre sa programmation à domicile. Le public déjà familier avec cette fréquence aura droit à un meilleur son et un meilleur signal. L'équipe de CHYZ a également investi des efforts dans sa programmation. C'est une grille améliorée qui prend son envol pour cette nouvelle rentrée.

Bien conscients de la spécificité de la station dans le paysage médiatique de Québec, les artisans de la radio renforcent ses secteurs gagnants, à savoir le sport, l'information sur le campus et les découvertes musicales. Tout au long de la saison, CHYZ diffuse, par exemple, les matchs du Club de football Rouge et Or, avec un avant-mach rock dès 10 h le jour de la rencontre. Les animateurs vont même suivre les joueurs à Halifax le 24 septembre prochain pour retransmettre la partie en direct. Chaque jour, de 15 h à 16 h, les amateurs de sport en apprennent davantage sur les résultats des autres clubs du Rouge et or ainsi que sur ceux des équipes de la région.

Côté information, un créneau matinal de 8 h à 9 h s'ajoute à la tranche du midi, en vigueur depuis plusieurs années. "Il s'agit de traiter les dix nouvelles les plus frappantes en donnant la priorité à celles relatives au campus et à l'éducation. Cette revue de presse est complétée par la consultation de sites Internet, explique Charles Plourde, directeur de la programmation. On peut aussi reprendre certaines entrevues de la veille ou des chroniques." Deux nouvelles émissions informatives font aussi leur apparition sur la grille. L'une s'intéresse à l'actualité internationale en privilégiant les personnes-ressources connues des étudiants étrangers dans leur patrie d'origine. L'autre traite surtout de la vie médiatique par un regard sur les législations à venir et l'analyse de phénomènes comme le rôle des hebdomadaires régionaux ou l'information-spectacle.

La musique du moment
Cependant, la grande force de CHYZ reste ses oreilles grandes ouvertes sur les nouveautés musicales. La programmation laisse donc une large place à ce créneau dans plusieurs émissions dont les célèbres "Arshitechs du son", présents chaque après-midi de semaine pour une huitième saison. Le trio a d'ailleurs mérité le prix de la meilleure émission de hip-hop toutes catégories confondues cet été. La chanson francophone, l'électronique, le punk, les musiques du monde, le rock, le métal, le jazz ont également leur place dans la programmation. "Le défi d'une radio universitaire, c'est de refléter la diversité du campus tout en offrant aux auditeurs une certaine unité en évitant les brusques changements, précise le directeur de CHYZ, Jean-Philippe Lessard-Beaupré. C'est pour cette raison qu'on développe des thématiques musicales chaque soir." Les animateurs disposent également d'un studio de radio amélioré. Désormais, ils peuvent immédiatement mettre en ligne sur le site les listes de morceaux musicaux diffusés. Ils ont aussi la possibilité de pratiquer du scratch CD, un nouvel équipement très prisé par les D.J. invités des discothèques qui visitent régulièrement la radio. Les dirigeants de CHYZ pensent déjà à d'autres améliorations techniques. Ils souhaitent améliorer l'ergonomie du studio pour les animateurs et leur fournir de nouveaux ordinateurs afin qu'ils puissent effectuer des recherches sur Internet alors qu'ils sont en ondes.