Au fil des événements
 

1er septembre 2005

   

Université Laval

Apprendre à penser en ligne

Un cours à distance sur l'observation en philosophie pour les enfants attire l'attention des spécialistes de l'éducation

par Renée Larochelle

Mettre sur pied un cours à distance destiné aux enseignants du primaire et du secondaire portant sur la philosophie pour enfants et combinant à la fois la télévision et Internet, voilà le défi qu'a relevé Michel Sasseville, professeur à la Faculté de philosophie. Pour couronner cette initiative sortant résolument des sentiers battus de l'enseignement, l'Association canadienne pour l'éducation à distance (ACED) vient de lui remettre le prix d'excellence et d'innovation en conception pédagogique pour l'année 2005.

Ayant pour titre L'observation en philosophie pour les enfants, le cours primé comporte une série documentaire divisée en 13 modules de 27 minutes chacun, accessible sur le Canal Savoir ou sur DVD. Au coeur du cours se trouve l'Observatoire Virtuel Collaboratif (OVC), un outil multimédia sophistiqué permettant d'observer des enfants de première, troisième et sixième année du primaire engagés dans des conversations à caractère philosophique sur un thème donné. But de l'opération: apprendre aux élèves à penser.

"C'est un peu la vitrine sans tain des psychologues, mais virtuelle, explique Michel Sasseville. En effet, le cours en ligne permet à l'étudiant d'apprendre à observer finement de multiples scènes de dialogues d'enfants, de les analyser et de les commenter sous formes de rapports. Il peut ensuite discuter avec les autres étudiants du cours, étant à la fois observateur des comportements et des opinions des enfants et participant au sein d'une communauté de recherche virtuelle." Si l'enseignement à distance procure une grande souplesse - bien des enseignants n'ayant pas la possibilité de venir suivre les programmes de formation offerts sur le campus - le cours lui-même va dans le sens de la réforme de l'éducation, dans un contexte où les enseignants devront travailler de plus en plus en collaboration.

Un projet international
Selon Michel Sasseville, le caractère exportable du site Web du cours, notamment par le biais de son Observatoire Virtuel Collaboratif, pourrait bien inciter certains collègues universitaires à imaginer d'autres cours à distance faisant appel à l'observation, que ce soit en médecine, en dentisterie ou en éducation physique, par exemple. Mais l'intérêt du cours mis sur pied par le philosophe ne s'arrête pas aux portes de l'Université, si on en juge par les réactions positives que la présentation détaillée du cours L'observation en philosophie pour les enfants a suscitées lors d'un congrès international en philosophie pour enfants qui a eu lieu récemment à Mexico.
"Plusieurs responsables de formation venant de Grande-Bretagne, d'Espagne, du Chili, du Mexique et des États-Unis m'ont demandé à quel moment leurs étudiants pourraient suivre ce cours à distance, souligne Michel Sasseville. Ils y voient un outil de formation particulièrement adapté, tant pour initier les étudiants à la philosophie pour les enfants que pour les étudiants des 2e et 3e cycles qui souhaiteraient faire des recherches concernant les capacités des enfants à s'engager activement dans la pratique de la philosophie. Il reste maintenant à trouver les moyens de financer la traduction de tout ce matériel en anglais et en espagnol."