Au fil des événements
 

1er septembre 2005

   

Université Laval

Un agenda chargé pour la CADEUL

par Yvon Larose

Campagne de prévention du "calage" d'alcool, campagne de reprise des installations alimentaires, étudiants étrangers, virage vert, sans oublier un site Web renouvelé, la Confédération des associations d'étudiants et d'étudiantes de l'Université Laval (CADEUL) sera pour le moins visible lors de la rentrée d'automne. Par la suite, son action englobera des dossiers comme le développement du transport collectif, la participation aux élections municipales et fédérales, et la tenue d'un référendum sur la poursuite de l'affiliation avec la Fédération étudiante universitaire du Québec. À travers tout cela, elle présentera une série d'activités pour souligner ses 25 ans d'existence.

Une consommation responsable
La CADEUL invite cette année à une consommation responsable d'alcool dans le cadre de la rentrée universitaire. En plus de sensibiliser les associations étudiantes et les responsables des initiations, elle lancera une campagne d'affichage sur le campus. Et le Pub universitaire et le Grand Salon seront placés sous une interdiction de "calage" d'alcool.

La rentrée coïncidera avec le lancement d'une campagne de reprise des installations alimentaires. Entre autres, un tract sera inséré dans l'agenda étudiant. Rappelons qu'en juin, la direction de l'Université avait octroyé le contrat de service pour un bloc de 15 pavillons au concessionnaire alimentaire Sodexho. Un soumissionnaire étudiant, L'Entithé, était sur les rangs. "La campagne aura trois volets, explique Antoine Houde, président de la CADEUL. D'abord, nous ferons la valorisation des cafés étudiants et nous encouragerons la multiplication de ces cafés. Ensuite, nous valoriserons l'entrepreneurship étudiant, les initiatives environnementales, le commerce équitable et l'économie locale. Enfin, nous appellerons au boycott des installations de Sodexho en encourageant les étudiants et le personnel de l'Université à fréquenter plutôt les cafés étudiants. Notre campagne sera positive et critique. Nous allons démontrer que nous aurions réussi à gérer adéquatement les comptoirs alimentaires."

En plus de leur agenda, les étudiantes et les étudiants recevront un dépliant contenant les informations de base nécessaires à la réussite de leur cheminement académique (ressources du campus, emplois étudiants, implication personnelle, etc.). La CADEUL et le Service des affaires étudiantes ont, entre autres, participé à sa conception. "Nous comptons sur ce moyen pour rejoindre le plus d'étudiants étrangers possibles, indique Antoine Houde. Ces étudiants ont habituellement besoin de beaucoup d'encadrement administratif. Ce sera encore plus vrai cet automne alors que, pour la première fois, ils auront le droit de travailler à l'extérieur du campus."

La CADEUL entend adopter cette année une politique environnementale couvrant l'ensemble de ses activités et services. Exemple d'un changement déjà effectué, l'agenda remis aux étudiants sera imprimé sur du papier contenant 30 % de fibres post-consommation.

En cours d'année, la CADEUL se portera à la défense du transport en commun sous l'angle, notamment, du gel du tarif étudiant. Ce dossier sera mis de l'avant cet automne, lors de la campagne électorale municipale, au même titre que le dossier du logement étudiant autour de la cité universitaire. Dans le cadre des élections fédérales qui doivent avoir lieu prochainement, la CADEUL axera ses interventions sur les transferts fédéraux en matière d'éducation postsecondaire.