Au fil des événements
 

1er septembre 2005

   

Université Laval

Qualité alimentaire:des installations améliorées et agrandies

D'importants travaux de rénovation sont en cours dans les aires d'alimentation des pavillons Charles-De Koninck et Jean-Charles-Bonenfant

par Yvon Larose

C'est le branle-bas dans les pavillons Charles-De Koninck et Jean-Charles-Bonenfant. Les importants travaux de rénovation présentement en cours au pavillon Charles-De Koninck ont commencé en août. Ils visent l'amélioration de l'aire d'alimentation du niveau 0, puis son agrandissement vers la cour intérieure du pavillon. L'aire intérieure aura une superficie de 560 mètres carrés et une capacité de 450 places. Le bâtiment extérieur fera également 560 mètres carrés. Sa capacité sera de 250 places. Au pavillon Jean-Charles-Bonenfant, le projet clé en main de Sodexho, le concessionnaire alimentaire qui s'est vu octroyer, en juin dernier, le contrat de service pour un bloc de 15 pavillons, a démarré lui aussi en août. Il consiste à convertir l'aire d'alimentation en une aire de service et en une salle à manger de style café bistro dans un décor "tendance". Les travaux aux deux chantiers visent à permettre une plus grande offre de services alimentaires et à répondre plus adéquatement aux besoins des usagers. En ce sens, ils s'inscrivent dans le virage entrepris par la direction de l'Université vers la qualité alimentaire.

Une "verrière" quatre-saisons
Les travaux effectués au pavillon Charles-De Koninck coûteront 4,3 millions de dollars à l'Université. La réalisation de la première phase a été confiée à l'entrepreneur général Les Constructions Béland et Lapointe. La firme Lemay Michaud Architectes a conçu les plans. Cette phase devrait se terminer au début du mois d'octobre et la seconde, qui démarrera à la mi-octobre, devrait prendre fin en février 2006. Cela dit, l'étape de l'excavation de la cour intérieure par de la machinerie lourde est déjà commencée. Ce devancement de l'échéancier vise à minimiser les inconvénients occasionnés par des travaux d'envergure en les effectuant avant la rentrée universitaire.

Le bâtiment de sept mètres de hauteur qui sortira de terre occupera le centre de la cour. On y trouvera des îlots de services, une banquette et du mobilier mobile. Selon Marc Fontaine, chef de la division bâtiments au Service des immeubles, la lumière naturelle sera abondante. "Au moins 60 % de la surface du bâtiment sera fenêtrée et ce, jusqu'à la toiture, dit-il. Chauffé l'hiver et climatisé l'été, ce bâtiment rectangulaire de 18 mètres sur 31 sera un espace ouvert, très aéré et presque sans aucune cloison. Des plantations de graminées seront aménagées sur la toiture."
Mentionnons que les travaux en cours ont entraîné la coupe de la plupart des arbres de la cour intérieure. Pleinement matures, ils n'auraient pu survivre s'ils avaient été replantés ailleurs. D'autres arbres les remplaceront au printemps 2006 dans le cadre de travaux de terrassement de la nouvelle cour intérieure.

À l'intérieur du pavillon, les services alimentaires seront relocalisés dans la partie ouest de la cafétéria. On aménagera des espaces de consommation ainsi qu'un coin-café dans la section nord. Deux locaux occupés par des cafés étudiants ont dû être déplacés. Le mobilier comprendra des banquettes et des tables, des îlots de services et des tables hautes. On prévoit que les cafés étudiants du niveau 0, présentement fermés, pourront rouvrir le 12 septembre. Certains services alimentaires d'appoint sont présentement localisés au niveau 2 du pavillon. Dès la rentrée, ils seront relocalisés au niveau 1, avec des services restreints, pour une période d'un mois.

Le Café Première Édition
Le Café Première Édition du pavillon Jean-Charles-Bonenfant devrait ouvrir ses portes le 12 septembre. L'entrepreneur général Construction Marc Drolet, à partir des plans de l'architecte Line Laurin, aura réaménagé complètement les comptoirs de services. Une meilleure utilisation de l'espace permettra d'augmenter la capacité assise. Déplacées, les machines distributrices automatiques seront intégrées à un module décoratif. Ce changement améliorera la circulation ainsi que l'apparence générale des lieux. Une mini-section "vivoir", avec causeuses et mobilier assorti, aura été ajoutée à l'entrée du bistro. Le coût des travaux, au montant de 160 000 $, est défrayé par la firme Sodexho. Pour plus d'information: http://chantiers.ulaval.ca/, ou Service des immeubles, tél.: 656-3999.