Au fil des événements
 

25 août 2005

   

Université Laval

Deux nouvelles Chaires de recherche du Canada


Jean-François Paquin, de la Faculté des sciences et de génie, et Serge Rivest, de la Faculté de médecine, figurent sur la liste des nouveaux titulaires de Chaires de recherche du Canada, divulguée le 27 juin par les responsables de ce programme. Les deux chercheurs ont décroché des chaires de niveau 2, attribuées à de jeunes chercheurs que leurs pairs jugent susceptibles de devenir des chefs de file dans leur domaine. Valables pour une durée de cinq ans et renouvelables une fois, ces chaires sont dotées d'un budget annuel de 100 000 $.

Jean-François Paquin pilotera la Chaire de recherche du Canada en chimie organique et médicinale. Ses travaux porteront sur la mise au point de nouvelles méthodes de synthèse de composés d'intérêt pour les domaines de la chimie organique, médicinale, thérapeutique, agrochimique et des nouveaux matériaux. Pour sa part, Serge Rivest prend les commandes de la Chaire de recherche du Canada en neuroimmunologie. Il poursuivra ses études visant à établir les bases de la réponse immunitaire du cerveau. Ces connaissances fondamentales sont indispensables pour développer de nouveaux outils thérapeutiques qui serviront à améliorer le traitement des maladies du système nerveux central.

Créé en 2000, le programme de Chaires de recherche du Canada vise à aider les universités canadiennes à attirer et à conserver au pays les meilleurs chercheurs. Les sommes attribuées couvrent le salaire du titulaire et les dépenses reliées aux activités de la chaire. De plus, chaque chercheur reçoit une subvention de la Fondation canadienne pour l'innovation, qui est appariée par le ministère de l'Éducation du Québec. Un montant équivalant à 20 % de la facture totale est ajouté par des partenaires. Cette somme sert à l'achat d'équipement et de matériel nécessaires aux travaux du titulaire.

L'Université Laval devrait compter 96 chaires de recherche du Canada en décembre 2005, date prévue de la fin du programme. Les chaires sont attribuées à chaque université au prorata des fonds de recherche qu'elles obtiennent auprès des trois grands organismes subventionnaires fédéraux (IRSC, CRSNG et CRSH).