Au fil des événements
 

23 juin 2005

   

Université Laval

Jeux mondiaux des policiers et pompiers

Centre névralgique de cette grande compétition, le PEPS accueillera un millier d'athlètes chaque jour du 26 juin au 5 juillet

par Luc Lamontagne

Le campus de l'Université Laval sera certes un des endroits les plus sûrs en ville du 26 juin au 5 juillet. Une horde de policiers, pompiers, agents correctionnels et douaniers envahira les plateaux sportifs du PEPS durant cette période dans le cadre des Jeux mondiaux des policiers et pompiers - Québec 2005.

L'Université Laval est l'un des 43 sites officiels de compétition répartis un peu partout dans la ville et la région de Québec. Avec la présentation de 12 disciplines différentes, elle sera le centre névralgique le plus important des Jeux alors qu'une moyenne de 1 000 athlètes s'y donneront rendez-vous à chaque jour de compétition. En tout, plus de 9 000 athlètes provenant de 60 pays sont inscrits dans un des 62 sports présentés.

12 disciplines à Laval
L'éventail des disciplines présentées sur le campus est des plus variés. Les activités d'athlétisme, d'aviron (intérieur), de balle au mur, de basketball (3 X 3), de boxe olympique, de décathlon, de demi-marathon, de flag football, de natation, de rugby et de volleyball intérieur se tiendront toutes sur un des nombreux plateaux, intérieurs ou extérieurs, du PEPS. À cela s'ajoute une discipline unique aux Jeux des policiers et pompiers, le TCA de Larry Moore. Cette compétition (Toughest Competition Alive) regroupe en fait sept disciplines que les athlètes doivent réaliser en l'espace de quatre jours.

Bien que les athlètes présents ne prétendent pas faire un jour les Jeux olympiques, le calibre de compétition sera tout de même intéressant. Pour les gens intéressés à assister à ces performances athlétiques, il sera possible d'avoir accès à chacune de ces activités gratuitement. Le détail des horaires est disponible sur le site Internet des Jeux à l'adresse www.quebec2005.com.

De bonnes retombées pour le campus
L'Université a accepté de prêter gracieusement ses plateaux à la Société des Jeux des policiers et pompiers pour la tenue de certaines épreuves. Elle a également mis à la disposition de la Société un employé depuis un an, dont le dernier mois à temps complet. En retour, les Jeux laisseront au Service des activités sportives quelques équipements neufs utilisés pour l'occasion. La venue des Jeux des policiers et pompiers à Québec a aussi permis la rénovation, il y a trois ans, de la piste d'athlétisme extérieure. N'eût été de la présentation des épreuves d'athlétisme à l'Université Laval, le financement pour procéder à de tels travaux aurait été beaucoup plus ardu.

Bien que le PEPS soit la plaque tournante des activités sur le campus, il sera possible de croiser les athlètes hors des plateaux de compétition. Les résidences seront en effet mises à contribution puisqu'une partie des athlètes y ont loué des chambres pendant la durée des Jeux. Ils utiliseront également les services alimentaires du pavillon Alphonse-Desjardins. Pour ce qui est des espaces de stationnement, les Jeux utiliseront l'espace de stationnement # 209 que le Service de sécurité et prévention leur a loué pour toute la durée des Jeux. Les autres espaces utilisés normalement par les employés, les étudiants et les visiteurs demeurent en activité comme à l'habitude.

Pas de désagrément en perspective
La présence de tous ces sportifs ne devrait pas nuire aux activités quotidiennes des employés et des étudiants de l'Université. Les seules personnes qui s'en verront affectées sont les membres du Service des activités sportives qui devront céder, pour quelques jours, certains plateaux d'entraînement (voir encadré). La communauté universitaire ne devrait donc pas être gênée outre mesure par le déroulement des Jeux sur le campus. La présence de 1 000 d'athlètes n'aura rien à voir avec les quelques milliers d'étudiants qui fréquentent quotidiennement la cité universitaire durant les sessions d'automne et d'hiver.

NDLR
Un certain nombre des plateaux du PEPS ne seront pas disponibles durant les Jeux mondiaux des policiers et pompiers. La piscine sera fermée le 30 juin, à compter de 17 h 15, ainsi que les 1er, 2 et 3 juillet. Le Grand Gymnase sera fermé du 26 juin au 5 juillet. Le gymnase 00143 sera fermé du 25 juin au 1er juillet. Les courts de racketball seront fermés du 30 juin au 3 juillet. Le Stade couvert sera fermé du 26 juin au 3 juillet. Enfin, le Stade extérieur ainsi que la piste seront fermés du 25 juin au 3 juillet. Veuillez noter que cet horaire est sujet à changement sans préavis.