Au fil des événements
 

12 mai 2005

   

Université Laval

Un doctorat honorifique à Hélène Carrère d'Encausse


Le recteur Michel Pigeon, a remis hier, 11 mai, à Paris, un doctorat honorique à Hélène Carrère d'Encausse, politologue de renommée internationale et secrétaire perpétuelle de l'Académie française. Spécialiste de l'histoire politique, économique et sociale de la Russie, Hélène Carrère d'Encausse a enseigné la science politique à la Sorbonne puis à l'Institut d'études politiques de Paris. Elle a également été professeure invitée dans de nombreuses universités nord-américaines et japonaises.

Hélène Carrère d'Encausse a été membre de la Commission des sages pour la réforme du Code de la nationalité en 1986-1987. En 1992, elle a occupé le poste de conseiller auprès de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, participant ainsi à l'élaboration d'une politique d'assistance à la démocratisation des anciens États communistes.

Élue au Parlement européen en 1994, Hélène Carrère d'Encausse est vice-présidente de la commission des Affaires étrangères et de la Défense et vice-présidente de la commission des Archives diplomatiques françaises. Elle a présidé la commission des Sciences de l'homme au Centre national du livre de 1993 à 1996. Nommée membre du Conseil national pour un nouveau développement des sciences humaines et sociales en 1998, Hélène Carrère d'Encausse a été élue présidente du conseil scientifique de l'Observatoire statistique de l'immigration et de l'intégration en 2004.

Hélène Carrère d'Encausse est l'auteure d'une quinzaine d'ouvrages sur l'histoire et la politique de la Russie, dont L'Empire éclaté (1978) qui lui a valu le prix Aujourd'hui, et Nicolas II, la transition interrompue, pour lequel elle a remporté le prix des Ambassadeurs en 1997. Élue à l'Académie française le 13 décembre 1990, elle en est devenue secrétaire perpétuelle en 1999. Elle est également Commandeur de la Légion d'honneur française et membre de l'Académie royale de Belgique.