Au fil des événements
 

28 avril 2005

   

Université Laval

Trois étudiants-chercheurs s'illustrent en vulgarisation scientifique

Patricia Harding-Lepage, étudiante au doctorat au Département de chimie, Marie-Claude Paquin, étudiante à la maîtrise également en chimie, et Guillaume Ruel, étudiant à la maîtrise au Département des sciences des aliments et nutrition, ont remporté respectivement les première, deuxième et troisième places au Concours de vulgarisation scientifique du 1er Salon national de la recherche scientifique, qui a eu lieu à Montréal les 1er et 2 avril. Cet événement, organisé par le Conseil national des cycles supérieurs de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), regroupait une centaine d'étudiants-chercheurs de toutes les institutions québécoises. L'objectif du salon était de promouvoir, valoriser et vulgariser les projets de recherche des étudiants québécois des 2e et 3e cycles auprès du grand public, de même que d'éveiller auprès des jeunes du secondaire, du collégial et particulièrement du baccalauréat, un intérêt à poursuivre des études de maîtrise et de doctorat.

Patricia Harding-Lepage, du laboratoire du professeur Mario Leclerc, a reçu le premier prix de la catégorie Sciences physiques, mathématiques et génie, dotée d'une bourse de 1500 $, pour sa présentation intitulée "La chimie au service de la médecine: nouvelles technologies pour un nouveau siècle". Dans la même catégorie, Marie-Claude Paquin a obtenu la deuxième place, et une bourse de 1 200 $, grâce à sa présentation "La soie d'araignée synthétique: pour tisser autre chose qu'une toile", qui faisait état de ses travaux réalisés sous la direction du professeur Michel Pézolet. Enfin, Guillaume Ruel a décroché le 3e prix, et une bourse de 350 $, dans la catégorie Sciences de la vie et de la santé, pour sa présentation intitulée "Effets de la consommation quotidienne de jus de canneberges sur les niveaux sanguins de bon (HDLC) et de mauvais (LDLC) cholestérol. Il a réalisé ses travaux dans l'équipe du professeur Charles Couillard.