Au fil des événements
 

28 avril 2005

   

Université Laval

Aimez-vous Brahms?

Pour souligner son 55e anniversaire, le Choeur de l'Université Laval présente le célèbre Requiem allemand

par Renée Larochelle

Comme spectacle de fin d'année, le samedi 30 avril à 20 h en l'église Saint-Roch, le Choeur de l'Université Laval a choisi de présenter l'un des chefs-d'oeuvre du chant choral, le Requiem allemand de Johannes Brahms (1833 -1897). Si l'oeuvre est reconnue aujourd'hui comme un monument du chant choral et de la musique classique, il n'en demeure pas moins que, lors de la première des trois premiers mouvements, en 1866, ce morceau de choix fut accueilli sous les huées et les sifflements. Loin de se laisser décourager par cette réception plutôt glaciale, Brahms décida tout de même de compléter l'oeuvre, pour le plus grand bonheur des mélomanes des générations futures. Le grand compositeur a été bien inspiré puisque les années 1870 verront le Requiem allemand susciter l'admiration du public européen, littéralement séduit par cette musique provenant des profondeurs de l'âme.

"Le Requiem allemand se distingue par la puissance de son expression et la perfection de son écriture, explique Guy Lavigne, directeur musical du Choeur de l'Université Laval depuis 15 ans. C'est une oeuvre grandiose, pleine de nuances et de couleurs, qui vient nous chercher, qui nous ramène à l'essentiel de l'être, en quelque sorte. On y sent poindre le doute, l'angoisse, mais aussi l'espoir. Avec son Requiem, Brahms a voulu donner une vision consolatrice de la mort."
Figurent également au programme l'Ave Maria de Brahms et l'Ave Maria de Bruckner, ainsi que des lieder de Brahms. Le choeur sera accompagné d'un orchestre de 42 musiciens, de l'organiste Marc D'Anjou et de deux solistes de très grand talent, Hélène Fortin, soprano, et Sébastien Ouellet, baryton-basse. Se joindront aux membres réguliers de la chorale une vingtaine d'étudiants du Département de musique du Cégep de Trois-Rivières ainsi que des choristes du Choeur de chambre de Rimouski.

On a l'âge de son choeur
Créé en 1950, le Choeur de l'Université Laval a connu plusieurs chefs parmi lesquels l'abbé Elzéar Fortier (1951-1955), Paul de Margerie (1955-1958), Françoys Bernier (1958-1965), Chantal Masson-Bourque (1966-1969), André Martin (1972-1990) et, depuis 1990, Guy Lavigne. Comptant une centaine de choristes, dont environ 60 % proviennent de la communauté universitaire, le choeur se réunit une fois par semaine durant trois heures afin de répéter les oeuvres au programme. "Nous avons une chance que d'autres ensembles n'ont pas, celle d'avoir le temps de laisser mûrir la pensée du compositeur", dit Guy Lavigne, qui n'hésite pas à qualifier le groupe de "choeur amateur de très haut niveau". Parmi les moments forts de ces 15 dernières années, le musicologue nomme les Carmina Burana de Carl Orff et la Neuvième Symphonie de Beethoven.

Même si chaque concert constitue un moment magique où les chanteurs mettent tout en oeuvre afin de faire vibrer le public, Guy Lavigne souligne que certains instants sont bénis des dieux. "Je me souviens du finale de la Deuxième Symphonie de Malher, dit-il. L'émotion était à son comble. À un certain moment, l'intensité était tellement forte que des solistes m'ont révélé après le concert avoir été incapables de chanter certains passages."

Les billets pour ce concert sont disponibles à l'Animation socioculturelle au coût de 20 $ (15$ pour les étudiants), au 656-2131, poste 8668, et sur le réseau Billetech au coût de 23 $. Le prix d'entrée sera de 25 $ le soir du spectacle (20 $ pour les étudiants avec preuve d'identité). L'Animation socioculturelle est située au local 2344 du pavillon Alphonse-Desjardins. Renseignements: 656-2765.