Au fil des événements
 

28 avril 2005

   

Université Laval

Colloque sur les champignons forestiers du Québec

Un colloque portant sur la récolte commerciale des champignons forestiers comestibles aura lieu au pavillon Alphonse-Desjardins le vendredi 13 mai prochain. Depuis le colloque tenu à l'Université Laval en 1999 sur la récolte, la commercialisation et la conservation des champignons forestiers comestibles, beaucoup de développements sont survenus dans ce domaine un peu partout au Québec. Contrairement aux attentes de plusieurs, il est maintenant évident que cette industrie se développe non pas dans le cadre de grands projets, mais plutôt par l'activité d'un nombre croissant de cueilleurs, par le développement d'entreprises achetant des champignons pour leur mise en marché et par une hausse de la demande venant de la restauration et des magasins d'alimentation.

Le développement de cette industrie rencontre diverses difficultés: le manque de connaissances sur la ressource, le petit nombre de cueilleurs expérimentés, l'abondance plus ou moins importante des champignons d'une année à l'autre et selon les régions, l'acheminement des champignons vers les centres de commercialisation et/ou de transformation, la mise au point de nouveaux produits transformés, l'établissement de prix d'achat et de vente raisonnables, etc. Les recherches universitaires accroissent les connaissances sur la répartition et à l'abondance des différentes espèces de champignons, mais l'avenir de cette industrie dépend de la capacité à former et à intéresser des centaines, voire des milliers de cueilleurs. Sans cueilleurs qui parcourent les forêts, qui apprennent à en connaître les moindres sentiers, à reconnaître de loin les boisés prometteurs et à retrouver leurs talles d'une année à l'autre, la récolte commerciale à grande échelle demeurera un rêve.

L'événement du 13 mai vise à faire le point sur ces questions. Les organisateurs, J.-André Fortin et Yves Piché, du Département des sciences du bois et de la forêt et du Centre de recherche en biologie forestière, et Guy Langlais, du Centre d'expertise sur les produits agroforestiers, espèrent que ce sera non seulement l'occasion d'échanger des données, mais aussi de nouer des relations d'affaires entre participants, tout en impliquant les intervenants universitaires et les représentants des gouvernements. La matinée sera consacrée à une série de conférences portant sur la connaissance des champignons forestiers comestibles. En après-midi, les intervenants impliqués dans la récolte et la commercialisation des champignons prendront la parole. On fera alors le point sur la situation de cette industrie et aussi sur les problèmes à surmonter pour assurer son développement.

Pour plus de renseignements, communiquez avec J.-André Fortin par courriel à: j.andre.fortin@videotron.ca ou par téléphone au 842-5955, ou téléchargez le programme à www.cepaf.ca/fichiers/colloque_champignon.pdf.