Au fil des événements
 

7 avril 2005

   

Université Laval

Un pape sur le campus

En 1984, Jean-Paul II amorçait son premier voyage en sol canadien en célébrant une messe à l'Université Laval

"Salut à toi, Québec, première Église en Amérique du Nord, premier témoin de la foi qui a planté la croix au carrefour de tes routes et qui as fait rayonner l'Évangile sur cette terre bénie. Salut à vous, gens du Québec, dont les traditions, la langue et la culture confèrent à votre société un visage si particulier en Amérique du Nord." Ainsi s'exprimait Jean-Paul II en arrivant le 9 septembre 1984 à Québec, première étape de son premier voyage en sol canadien comme chef de l'Église catholique. Et Jean-Paul II y a reçu un accueil triomphal.

"Les sciences, les techniques et les arts prennent une importance croissante, les valeurs matérielles sont omniprésentes, mais aussi une sensibilité plus grande apparaît pour promouvoir les droits de l'Homme, la paix, la justice, le partage, la liberté", a souligné le page dans l'une des nombreuses homélies qu'il a prononcées ce jour-là. Le soir même, sur le campus de l'Université Laval, près de 300 000 personnes assistaient à la messe célébrée par le souverain pontife. À son arrivée à l'Université pour cette célébration eucharistique, Jean-Paul II avait été reçu par le recteur Jean-Guy Paquet, entouré de quelque 150 personnes - recteurs des universités québécoises et représentants du milieu de l'éducation, présidents des associations officielles de l'Université, maires des villes de Québec, Sillery et Sainte-Foy, amis et bienfaiteurs ayant contribué de façon particulière à la mission de l'Université. Après avoir rappelé le rôle historique éminent joué ici par l'Église dans le domaine de l'éducation - en particulier par la création de l'Université Laval, première université francophone en Amérique, et celle du Séminaire de Québec en 1852 - le recteur Jean-Guy Paquet a remis au Saint-Père un ouvrage édité aux Presses de l'Université Laval consacré à Marie de l'Incarnation.

Organisée par l'Église de Québec avec le soutien de l'Université, la messe célébrée le soir du 9 septembre sur le campus a été un événement réussi grâce au travail de plusieurs milliers de bénévoles, dont un grand nombre avaient été recrutés par le SEUL, l'APAPUL et la CADEUL. Le Service de sécurité et de prévention, le Service des installations et équipement sportifs, le Service des relations publiques, le Service des terrains et bâtiments, le Service alimentaire et le Service de l'audiovisuel avaient également été mis à contribution.