Au fil des événements
 

7 avril 2005

   

Université Laval

Activités socioculturelles

Passez au bestiaire

La Salle d'exposition du pavillon Alphonse-Desjardins accueille l'exposition "Les Chroniques de la jungle" du 11 au 22 avril. L'exposition regroupe les illustrations d'animaux d'Amélie Belzile et les textes d'Anne-Marie Desmeules qui composent le recueil Les chroniques de la jungle. Chacune des 80 illustrations de l'exposition est accompagnée d'un texte qui renseigne le visiteur sur l'animal présenté dans le recueil. Le travail de l'artiste est une forme d'hommage, une volonté de recréer un écosystème indépendant et indestructible. Les textes d'Anne-Marie Desmeules font partie de son étude de la nature humaine et transposent de manière caricaturale les comportements humains aux bêtes. Parfois touchants, souvent amusants, les textes dépeignent aussi la réalité du règne animal et les interactions entre les humains et les bêtes. La Salle d'exposition est située au local 2470 du pavillon Alphonse-Desjardins et est ouverte au public de 9 h à 17 h du lundi au vendredi. Le vernissage de l'exposition aura lieu le vendredi 15 avril de 17 h à 19 h. Les artistes seront aussi sur place le samedi 16 avril de 13 h à 17 h. Renseignements: 656-2765.

Les accents n'ont pas toujours tort

La Troupe de théâtre Les Treize présente Le mariage de Marie à Gusse à Baptisse les 8, 9 et 10 avril, à 20 h, au Théâtre de la cité universitaire. La pièce est la quinzième adaptation (en beauceron) de la comédie belge la plus jouée au monde, Le mariage de Mlle Beulemans, qui a été qualifiée de chef-d'oeuvre par Marcel Pagnol. Adaptée par Jean-Pierre Coljon, la pièce raconte l'histoire d'un Parisien, Richard, débarqué chez la famille Poulin de Sainte-Marie de Beauce afin d'y étudier la production et le commerce du sirop d'érable. Le jeune homme s'éprend de Marie à Gusse à Baptisse, la cadette de la famille, destinée par le père à un autre homme. Décidé à la séduire et à contrecarrer les projets du père, Richard tente de se faire Beauceron et d'adopter la "parlure" et les comportements locaux alors que Marie, de son côté, essaie de châtier sa langue pour lui plaire, ce qui engendre quiproquos et malentendus loufoques. Derrière le rire et l'humour de cette comédie qui a pour toile de fond le choc des cultures française et québécoise, se profile la question des stéréotypes culturels, de l'acceptation des différences et de la tolérance entre les peuples. Les billets pour les représentations sont disponibles à l'Animation socioculturelle, local 2344 du pavillon Alphonse-Desjardins, au coût de 10 $ (12 $ à la porte le soir du spectacle) ainsi que sur le réseau Billetech au 643-8131 (www.billetech.com). Renseignements: 656-2765.