Au fil des événements
 

10 mars 2005

   

Université Laval

Haute couture musicale

L'historien d'art Denis Grenier est responsable de l'iconographie et des textes de la prestigieuse compagnie de disques Alpha

par Renée Larochelle

Dans le monde de la musique classique, les oeuvres de la collection ut pictura musica des disques Alpha ("La musique est peinture et la peinture est musique"), sont considérées comme de véritables oeuvres d'art. Lors du Marché international du disque et de l'édition musicale (Midem) qui s'est tenu en janvier à Cannes, en France, l'éditeur parisien d'Alpha a d'ailleurs obtenu la distinction du Label classique de l'année 2005, et ce, à l'unanimité d'un jury international composé d'une vingtaine de membres de la presse spécialisée. Denis Grenier, professeur d'histoire de l'art à la Faculté des lettres, est responsable du choix des oeuvres picturales figurant sur la pochette des disques Alpha - qualifiés de "haute couture" par le Midem - en plus de signer les commentaires des livrets qui les accompagnent.

On s'en doute, décider du tableau qui apparaîtra sur la pochette d'un disque de musique classique ne s'effectue pas sur un coup de tête. "Après une écoute approfondie de l'oeuvre musicale, je cherche à établir une passerelle, une sorte d'écho qui répondra à la toile, explique Denis Grenier. Il ne s'agit pas nécessairement d'une correspondance au premier degré, même si le choix s'impose parfois de lui-même. Dans tous les cas, c'est l'aspect esthétique qui prédomine. Il faut que ce qui se retrouvera sur la pochette soit beau."

Par exemple, pour illustrer un disque du compositeur Frescobaldi (1583-1643), Denis Grenier a opté pour un détail tiré d'un tableau du peintre Pierre de Cortone montrant une femme, les bras tendus dans un geste d'ouverture, qui se prépare à accueillir- pour la petite histoire ­ les fondateurs de Rome, Romulus et Remus. "Comme c'est une musique généreuse, nous avons voulu suggérer l'idée de don", dit Denis Grenier. Pour illustrer un disque du compositeur Biber (1644-1704) consacré à la Vierge, l'historien de l'art a retenu une Vierge peinte par Da Messina, "dont le coup de pinceau correspond bien aux valeurs de sensualité qu'on retrouve dans la musique". Évidemment, Denis Grenier est responsable de l'iconographie complète de chaque album.

La note juste
Une fois qu'il a trouvé la note juste entre l'oeuvre musicale et l'oeuvre picturale, Denis Grenier s'attaque à la rédaction du livret, destiné à enrichir l'expérience du mélomane. Description détaillée du tableau, mise en contexte historique, notes biographiques sur le peintre: l'auteur travaille ses textes comme un joaillier cisèle ses bijoux. Derrière ses commentaire raffinés où pointe le souci de la perfection se cache un immense travail de recherche. "Certaines oeuvres me donnent davantage de fil à retordre, reconnaît Denis Grenier. C'est le cas de tableaux pour lesquels il n'existe aucune documentation. Là, je pars vraiment de zéro."

Depuis la création d'Alpha, en 1999, Denis Grenier a collaboré à la réalisation de quelque 70 disques compact, un plaisir renouvelé dont il ne se priverait pour rien au monde. "C'est mon amour de la musique qui m'a amené à collaborer avec Alpha, affirme l'iconographe. En effet, c'est en voyageant à travers l'Europe pour y entendre des concerts que j'ai pu nouer des amitiés et créer des contacts avec des musiciens et des gens issus du milieu artistique." À la barre, avec Jean Perron, de l'émission "Chaconne" diffusée religieusement tous les dimanches à CKRL, ce féru de musique ancienne n'est pas peu fier de ce que le nom de l'Université Laval apparaisse sur les disques Alpha de la collection ut pictura musica. "Voilà un bon exemple de rayonnement pour l'Université Laval", souligne Denis Grenier.