Au fil des événements
 

3 février 2005

   

Université Laval

Des secteurs en pleine expansion


Nouveaux programmes de baccalauréat en bioinformatique et en génie des eaux

La Faculté des sciences et de génie offrira, dès l'automne 2005, deux nouveaux programmes de baccalauréat axés sur des secteurs scientifiques en pleine expansion. La FSG réitère ainsi son objectif d'offrir une formation de qualité, adaptée aux demandes du marché du travail. Bien que ces deux formations de niveau universitaire soient toujours en attente d'approbation de la CREPUQ et du ministère de l'Éducation du Québec, les demandes d'admission pour l'automne 2005 vont bon train.

Un travail d'enquête
Issue d'un croisement des disciplines de la biologie et de l'informatique, la bioinformatique a pour objet d'étude les gènes et les protéines. Le programme de baccalauréat intégré en bioinformatique de la Faculté des sciences et de génie offrira à l'étudiant la possibilité de choisir une spécialisation dans l'une des concentrations suivantes: génomique et protéonique, biodiversité et environnement, bioinformatique structurale, informatique, mathématiques et statistique. Le caractère multidisciplinaire du programme permettra entre autres aux futurs professionnels d'être bien outillés pour traiter la masse de données distinctif aux travaux de recherche sur la génétique. On se rappellera que c'est notamment grâce à la bioinformatique que dernièrement le séquençage du génome humain a pu être réalisé. Contingenté à 30 étudiants par année, ce nouveau programme saura intéresser autant le secteur industriel que le milieu pharmaceutique.

Changer le cours de l'eau
Ce premier programme de baccalauréat en génie des eaux offert en français au Canada vise à assurer la formation multidisciplinaire d'ingénieurs compétents, responsables, intéressés à relever les défis majeurs liés aux enjeux sociaux et économiques sous-jacents aux problèmes de la gestion du développement durable de l'eau. Il s'adresse aux étudiants pour qui l'or bleu est intimement lié à l'aventure humaine. Parmi les différents aspects qui seront étudiés, mentionnons que le programme traitera de protection des ressources hydriques, de gestion intégrée, de production d'eau potable, d'assainissement des eaux, d'écosystèmes, d'études d'impacts et de développement et d'application de politiques dans le domaine de l'eau et de l'environnement. Contingenté à 40 étudiants par année, des démarches sont déjà entreprises pour que ce nouveau programme soit reconnu par l'Ordre des ingénieurs du Québec.

Les personnes intéressées par l'un ou l'autre de ces domaines d'études novateurs sont invitées à visiter les sites Internet suivants: www.fsg.ulaval.ca/geniedeseaux et www.fsg.ulaval.ca/bioinformatique pour obtenir tous les détails concernant les programmes et sur la façon de procéder pour faire une demande d'admission.

La Faculté des sciences et de génie de l'Université Laval comprend 12 départements et une école. Ses activités d'enseignement et de recherche visent à fournir aux étudiants une formation de qualité, orientée vers l'avenir et centrée sur les besoins du marché du travail. Elle est fière de pouvoir compter sur une équipe de professeurs chevronnés, à l'écoute des étudiants.