Au fil des événements
 

20 janvier 2005

   

Université Laval

9e édition du Concours d'excellence en relations industrielles


Depuis lundi et jusqu'à demain, vendredi 21 janvier, l'Université est l'hôte de la 9e édition du Concours d'excellence en relations industrielles. Deux autres universités offrant le programme de 1er cycle en relations industrielles participent à ce concours: l'Université de Montréal et l'Université du Québec à Hull. Chacune des universités présente quatre équipes composées de 4 à 5 étudiants. Les compétitions ont lieu au pavillon J.-A.-DeSève. "Le Concours d'excellence vise à préparer les étudiantes et les étudiants au marché du travail en leur faisant vivre des simulations de cas basées sur la réalité quotidienne des entreprises et des syndicats, rappelle Christian Ouegnin, l'un des responsables de l'événement. Il permet aux participants de se familiariser avec cinq grands volets des relations industrielles, soit la négociation collective, l'arbitrage des griefs, la santé et la sécurité au travail, les politiques publiques et la gestion des ressources humaines. Chaque matin, on soumet aux équipes en lice le même cas à résoudre. Évidemment, les situations ne sont dévoilées que le jour où les étudiants doivent en discuter. Les noms des jurys sont aussi tenus secrets."

Au fil des ans, ce concours est devenu une véritable institution. En effet, la sélection des candidats, l'encadrement offert ainsi que les exigences auxquelles les candidats doivent répondre confèrent à l'événement un haut degré de qualité et de crédibilité. Le choix des candidats, triés sur le volet, n'est pas seulement basé sur les résultats scolaires, mais aussi sur leur créativité, leur capacité d'analyse ainsi que de gestion du stress et leur aptitude à communiquer. "Lors de la dernière édition, l'Université Laval a terminé en tête du classement général devant l'Université de Montréal, souligne Christian Ouegnin. Nous espérons que l'équipe de Laval se débrouillera aussi bien cette année."

Renée Larochelle