Au fil des événements
 

6 janvier 2005

   

Université Laval

Une première convention collective pour l'APAPUL

par Yvon Larose

Gilles Marchand, président de l'Association du personnel administratif professionnel de l'Université Laval (APAPUL), et Lise Darveau-Fournier, vice-rectrice aux ressources humaines, ont procédé, le jeudi 16 décembre, à la signature officielle de la première convention collective de l'APAPUL. Un mois auparavant, soit le 16 novembre, 98 % des membres de l'Association, réunis en assemblée extraordinaire, avaient adopté les termes de la première convention collective de l'histoire de l'APAPUL. Le 23 novembre, c'était au tour du Conseil d'administration de l'Université d'adopter le document.

La signature du 16 décembre mettait un point final au processus d'accréditation visant à faire de l'APAPUL un syndicat en bonne et due forme. Ce processus avait démarré quatre mois plus tôt par le dépôt d'une demande d'accréditation auprès du ministère du Travail du Québec. "Comme association, nous n'avions pas d'existence juridique selon le Code du travail, explique Gilles Marchand. La reconnaissance, par le Ministère, de notre existence comme regroupement assurera que nos membres seront toujours bien représentés."

Claude Mailhot, directeur du Service des ressources humaines, souligne pour sa part la grande satisfaction de l'employeur quant à la signature rapide de la convention. "Après des discussions qui se sont déroulées au cours de l'automne, rappelle-t-il, les parties se sont entendues pour reconduire, avec des modifications mineures, le "Protocole 1999-2006" signé en 2004, à titre de première convention collective du nouveau syndicat accrédité, en gardant la même date d'échéance, soit en mai 2006. Ce geste démontre la bonne foi et les relations de confiance existantes entre les parties, puisque chacune d'entre elles aurait pu demander la renégociation complète d'une première convention collective."

La convention collective reprend les mêmes termes que le Protocole qui régissait déjà les conditions de travail du personnel administratif professionnel. Elle comprend quelques ajustements techniques et l'ajout de services essentiels en cas de grève ou de lock-out. Fondée en 1968, l'Association représente plus de 650 professionnelles et professionnels. Ces employés travaillent principalement dans les domaines de la gestion des études, de la gestion de la recherche, des services administratifs, de l'informatique, de la bibliothèque et des communications.