Au fil des événements
 

28 octobre 2004

   

Université Laval

Florian Sauvageau reçoit un doctorat honorifique de l'UQAM


L'Université du Québec à Montréal a décerné le 16 octobre un doctorat honoris causa à Florian Sauvageau, professeur titulaire au Département d'information et de communication de l'Université Laval. Par ce geste, l'UQAM veut souligner l'excellence dont monsieur Sauvageau a fait preuve tout au long de sa carrière en communication et son apport social exceptionnel comme journaliste, professeur et chercheur.

Florian Sauvageau a mené pendant plus de vingt ans des carrières parallèles dans les médias et dans le monde universitaire avant de se consacrer entièrement à l'enseignement et à la recherche, à la fin des années 1980. Il a été directeur de l'information et de la rédaction au quotidien Le Soleil, a animé un nombre incalculable d'émissions à la radio et à la télévision de Radio-Canada et a collaboré à la scénarisation et à la réalisation de plusieurs films documentaires à l'Office national du film (ONF), notamment Derrière l'image et Feu l'objectivité. Il a été associé, en 1968, à la mise sur pied du premier programme d'enseignement du journalisme au Québec à l'Université Laval et y a créé, en 1996, le programme de diplôme d'études supérieures en journalisme international, en collaboration avec l'École supérieure de journalisme de Lille.

Florian Sauvageau se passionne tout particulièrement, depuis quelques années, pour les politiques culturelles et les politiques de communication dans un contexte de mondialisation. En 1985 et 1986, il a coprésidé, avec Gérard Caplan, le Groupe de travail sur la politique de la radiodiffusion au Canada, dont le rapport, qui insistait sur l'importance et le renforcement du secteur public, avait reçu au pays un accueil enthousiaste et un appui sans équivoque. Lauréat, en 1986, du Prix des communications du Québec, Florian Sauvageau est directeur du Centre d'études sur les médias qu'il a fondé en 1992, vice-président du Consortium canadien de recherche sur les médias et aussi chercheur-associé à l'Institut québécois de recherche sur la culture ainsi qu'à Orbicom, le réseau international des chaires UNESCO en communication.