Au fil des événements
 

16 septembre 2004

   

Université Laval

Une université partenaire

En une décennie, le nombre de crédits-étudiants en formation continue a sextuplé

par Yvon Larose

"Les crédits-étudiants générés par les activités de formation continue à l'Université Laval sont passés d'environ 15 000 en 1992-1993, à près de 100 000 en 2003-2004, indique Pierre Dionne, directeur général de la Direction générale de la formation continue (DGFC). À l'heure actuelle, la formation continue dessert l'équivalent de plus de 3 000 étudiants à temps plein, soit l'équivalent d'une faculté de bonne taille. Si la tendance se maintient, l'Université pourrait avoir plus que doublé, d'ici cinq ou six ans, le nombre de ses étudiants équivalents temps plein dans de telles activités."

En dix ans, la DGFC a connu un développement remarquable, notamment au chapitre des activités de deuxième cycle. "À la fin des années 1990, l'ancien recteur François Tavenas nous avait demandé de mettre un effort particulier au niveau du deuxième cycle, rappelle Pierre Dionne. En 2003-2004, nous avons eu à ce niveau une augmentation de plus de 46 % des crédits-étudiants."

Des modes de formation adaptés
L'Université Laval offre divers modes de formation continue adaptés à la réalité de la clientèle. La formation à distance par Internet comprend une vingtaine de programmes et près de 300 cours. La formation hors campus, offerte en classe, propose des programmes dans une cinquantaine de localités du Québec. L'Université, qui a déjà acquis une solide expertise dans la formation des cadres, offre des formations sur mesure en entreprise. Sur le campus, l'offre de formation continue comprend plus de 125 programmes et 1 000 cours. Mentionnons également un vaste choix de sessions intensives adaptées au marché du travail et offertes en ligne, en région ou sur le campus. Quatre Facultés offrent une bonne partie des cours, soit Sciences de l'administration, Médecine, Sciences et Génie, et Sciences sociales. La formation continue, c'est aussi l'Université du troisième âge de Québec. Avec plus de 6 600 inscriptions, l'UTAQ a enregistré, en 2003-2004, un nouveau sommet en vingt ans d'existence.

En enseignement à distance, Pierre Dionne souligne que la popularité de la formation en présentiel est loin de diminuer. Elle connaît même une croissance qu'il qualifie de phénoménale. "Des formations se donnent bien à distance, d'autres demandent de la présence, explique-t-il. Les gens sont plus conscients maintenant de ces nuances." Ce dernier demeure convaincu que la croissance de la formation continue se poursuivra dans l'avenir. "Notre clientèle sera de plus en plus composée d'adultes sur le marché du travail, dit-il. Aujourd'hui, les gens continuent à se perfectionner. Ce phénomène nous a fait basculer dans une perspective de formation "toute la vie durant". Nos formations s'adaptent à l'horaire de la clientèle. Et nous sommes partout en province. L'Université Laval, par la DGFC et les Facultés, est devenue un partenaire significatif autant pour le secteur privé que le secteur public, ou le secteur parapublic. Notre ouverture et notre capacité à répondre aux besoins, c'est ce qui fait notre succès."