Au fil des événements
 

9 septembre 2004

   

Université Laval

La nuit du 9 septembre

Des émotions fortes au programme de L'Événement de la rentrée

C'est aujourd'hui, jeudi 9 septembre, que se tient, dans le Grand axe du campus, entre les pavillons Charles -De Koninck et Adrien-Pouliot, L'Événement de la rentrée, organisé par l'ensemble des associations étudiantes de l'Université et plusieurs facultés. Dès le début de l'après-midi, musiciens, cracheurs de feu, conteurs, jongleurs et marionnettes géantes se baladeront sur le campus, avant d'aboutir au Grand Axe, coeur névralgique des activités. À 16 h 30, toute la communauté universitaire est invitée à un barbecue monstre pour déguster hot-dogs, épis de maïs, boissons gazeuses et bières vendus à prix populaires. Sous le coup de 17 h, l'humoriste Maxim Martin donnera un spectacle qui devrait en dérider plus d'un, avant l'entrée en scène du groupe rock Wide Load, grand gagnant en 2002 du CONGA, le Concours des groupes émergents de l'Université Laval, suivi de la formation Grimskunk, laquelle ne manquera pas de réchauffer la foule, au cas où la fraîcheur de la nuit se ferait sentir.

S'intégrant parfaitement à l'atmosphère endiablée qui devrait régner en soirée, "Dracula vs Akasha", un spectacle laboratoire en cinq scènes, clôturera l'Événement de la rentrée. Si le premier personnage se passe de présentation, le second se révèle être la Reine des damnés. Frissons en perspective. Jouée par un regroupement d'étudiants en théâtre et inspirée de la mythologie vampirique, cette pièce empreinte de violence poétique devrait toucher les corps et les esprits, et aller même jusqu'à réveiller les morts, de souligner énigmatiquement son auteure, Annie Caron.

Et la pluie venait à tomber, en cette journée qui se veut planante à souhaits? "Nous espérons qu'il fera beau mais nous avons évidemment prévu des solutions de rechange", assure Pierre-Luc Lachance, étudiant au baccalauréat multidisciplinaire et directeur de L'Événement de la rentée, qui croise tout de même les doigts afin que le soleil soit au rendez-vous aujourd'hui. En cas de mauvais temps, les spectacles auront lieu au stade couvert du PEPS. Quant aux marionnettes géantes et autres personnages sortant des sentiers battus, on pourra les rencontrer dans les couloirs souterrains de l'Université et dans certains pavillons, question de continuer à faire l'Événement.