Au fil des événements
 

9 septembre 2004

   

Université Laval

«L'avenir nous interpelle»

Le discours de la rentrée du recteur Michel Pigeon cerne les nouveaux défis qui attendent l'Université Laval

par Yvon Larose

"De nouveaux défis attendent l'Université Laval dans les années à venir. L'un d'eux consistera à intégrer concrètement ces réalités nouvelles que sont le renouvellement des méthodes de transmission et d'acquisition des connaissances ainsi que la relation au savoir à l'ère d'Internet, et adapter notre action de formation à celles-ci. Nous devons nous adapter, sinon d'autres le feront à notre place. Pour plusieurs, ce sera un défi personnel." C'est avec ce regard tourné vers l'avenir que le recteur Michel Pigeon a mis un point final au discours de la rentrée, discours qu'il a prononcé, le mardi 7 septembre, à l'amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins. "L'avenir, a-t-il dit, nous interpelle et le contexte présent nous offre une chance extraordinaire de miser sur la qualité de notre formation et de notre encadrement pour positionner l'Université Laval." Selon le recteur, Laval sera dans le futur une université arrimée aux besoins des étudiants, ouverte à tous, en prise avec son milieu et le monde, audacieuse et innovante, confiante, qui sait penser hors des sentiers battus, et qui passe rapidement du concept à l'action, bref une communauté solidaire et passionnée de la réussite.

Changement de formule
Rompant avec la tradition, Michel Pigeon a choisi, d'une part, de recourir à la technologie PowerPoint pour livrer son message et, d'autre part, de s'adresser à la fois aux membres du Conseil universitaire et à de nombreux autres invités de la communauté universitaire. "Ce changement de formule se veut un geste concret pour commencer à incarner dans l'action la troisième des orientations stratégiques 2003-2007, soit "la réussite par une cohésion interne accrue", a expliqué, d'entrée de jeu, le recteur. Cette année, l'équipe de direction mettra en route diverses actions dans le sillage des cinq orientations stratégiques adoptées l'an dernier par le Conseil d'administration. Ces orientations qui, aux dires de Michel Pigeon, contiennent "une pensée forte", permettront à l'Université de poursuivre son progrès. Elles ont comme dénominateur commun la réussite. Ce sont la réussite par une formation ouverte et de haute qualité, la réussite par une formation enracinée dans la recherche, la réussite par la mise en valeur des réalisations des membres de l'Université, et la réussite par une gestion dédiée au succès de la mission.

Des dossiers majeurs
Plusieurs dossiers majeurs se concrétiseront dans les mois à venir. En formation, on assistera notamment à l'implantation de l'Heure pédagogique et du démarrage du Profil entrepreneurial. En recherche, entre autres choses, l'Université accentuera sa présence aux tables de concertation québécoises et canadiennes. De plus, on verra le début de la construction du Centre d'optique, photonique et laser. On assistera à la préparation du lancement de la phase publique de la campagne de souscription "De toutes les révolutions". Et cet automne, le Conseil d'administration devrait adopter le rapport final de la Commission d'aménagement de l'Université Laval. Suivra le début du développement d'un campus plus vivant, plus accessible et plus ouvert.

Une université plus ouverte
Le recteur Pigeon a particulièrement insisté sur la notion d'ouverture. "L'Université doit être citoyenne, a-t-il dit. Nous avons d'excellentes relations avec la Ville de Québec et des comités mixtes ont été mis en route sur l'immigration et sur la culture. Et plusieurs autres ententes de partenariat sont en chemin." Laval poursuivra sa collaboration active avec les collèges. Même chose en ce qui concerne l'ouverture aux régions, entre autre par les stages d'étudiants et le développement d'unités de médecine familiale. L'ouverture aux métropoles prendra notamment la forme d'une présence plus active et visible à Montréal. "Oui, a insisté Michel Pigeon, l'Université Laval doit être ouverte et transmettre le savoir à un maximum de personnes. Il s'agit d'un rôle social majeur où tous ont besoin du savoir pour prendre des décisions éclairées."

Dans sa revue des réalisations pour l'année écoulée, le recteur a mentionné, entre autres, le progrès de la mobilité étudiante, la croissance de 7,8 % des inscriptions aux cycles supérieurs et le renforcement des liens avec les collèges (72 ententes de DEC-BAC à ce jour). Deux nouveaux instituts ont été créés et, dans le dossier des nouvelles constructions, le pavillon Ferdinand-Vandry sera rénové et agrandi au coût de 65 millions de dollars. Des actions structurantes ont également été effectuées, notamment la tournée des unités et des services par l'équipe de direction, ainsi que la signature de conventions collectives avec les professionnels de recherche, les chargés de cours et les professeurs. Autre signature d'importance: l'entente avec la State University of New York. Mentionnons aussi l'adoption d'une politique institutionnelle en santé psychologique au travail.

Un texte plus élaboré sur le contenu de la présentation du recteur est disponible dans le site Web institutionnel à l'adresse: www.rec.ulaval.ca/rectorat/Discoursdurecteur/
Discours0405/07092004discoursrentree0405.htm#retour.