Au fil des événements
 

9 septembre 2004

   

Université Laval

Campus express

La CAMUL finalise son rapport préliminaire

La Commission d'aménagement de l'Université Laval (CAMUL) termine présentement la rédaction de son rapport préliminaire. Le document devrait être prêt d'ici quelques semaines, comme prévu au calendrier. Quant au rapport final, son dépôt devant le Conseil d'administration de l'Université est prévu pour la fin de l'automne. Rappelons que la CAMUL a pour mandat de proposer un plan directeur d'aménagement et de développement du campus. La Commission a tenu à ce sujet une vaste consultation publique l'hiver dernier. Elle a reçu une quarantaine de mémoires et présenté quatre conférences publiques sur le thème de l'aménagement. Deux mémoires sur trois provenaient d'enseignants, d'étudiants, de membres du personnel et d'organismes de la cité universitaire. Pour plus d'information: 656-2131, poste 5044.

Du golf pour la recherche sur les gazons

Le 2e Tournoi de golf du Fonds de recherche en écologie urbaine (FRÉU), qui a eu lieu le 26 août au Club de golf Godefroy, a permis d'amasser la somme de 30 000 $. Le tournoi s'est déroulé au profit du FRÉU pour le projet de recherche de l'étudiante-chercheure Sophie Rochefort du Centre de recherche en horticulture de l'Université Laval. Ce projet, supervisé par le professeur Jacques Brodeur, a pour objectif de vérifier l'impact de différents types d'entretien des surfaces gazonnées sur les populations d'insectes, les populations de mauvaises herbes et la qualité du gazon.

Tout sur les bourses du CRSNG

Le mercredi 15 septembre de 11 h 30 à 13 h 30, une agente du programme des bourses du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) présentera les programmes de bourses de maîtrise et de doctorat pour l'année 2005-2006. La présentation se tiendra au local 2880 du pavillon Alexandre-Vachon. Pour plus de renseignements:
Pierre.Rancour@bbaf.ulaval.ca.

Magazines et pré-adolescence

Une conférence de Pierrette Bouchard aura lieu le mardi 14 septembre à midi au pavillon Charles-De Koninck sur le thème "Promouvoir l'identité personnelle tout en vendant la conformité: les pré-adolescentes et leurs magazines". À partir de l'analyse de deux magazines populaires auprès des jeunes filles, l'objectif de la conférencière est d'étudier leur degré d'adhésion aux contenus offerts et d'en évaluer l'impact sur leurs pratiques, leurs représentations d'elles-mêmes et des femmes et sur leurs valeurs par rapport à la consommation. Pour illustrer son propos, Pierrette Bouchard puisera dans une première série d'entretiens réalisés auprès d'une quinzaine de pré-adolescentes à qui on a demandé de commenter un magazine en le feuilletant en compagnie d'une chercheuse de l'équipe. Toute la communauté universitaire est invitée à cette conférence organisée par la Chaire d'étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes et le Groupe de recherche multidisciplinaire féministe (GREMF).

Le Centre d'aide aux devoirs scolaires recherche des bénévoles

Créé en 1997, le Centre d'aide aux devoirs scolaires (CADES) de la CADEUL a comme objectifs d'être présent dans une vingtaine d'écoles et d'offrir ses services en priorité aux établissements situés en milieu défavorisé afin de lutter contre le décrochage scolaire. La relation d'aide pédagogique offerte par le CADES est assurée par des étudiants bénévoles de l'Université provenant de différents domaines d'études. "Idéalement, nous aimerions recruter entre 150 et 200 bénévoles, indique Bruno Tremblay, vice-président à l'enseignement et à la recherche de la CADEUL. Je suis plus qu'optimiste d'atteindre cet objectif. Je m'attends à l'engagement de plusieurs associations étudiantes." Le mois de septembre sert au recrutement des étudiants bénévoles. En octobre, les personnes sélectionnées recevront une formation. Puis, ce sera le jumelage avec les élèves. L'entrée des bénévoles dans les écoles est prévue pour le début novembre. Pour plus d'information sur le CADES: 656-7931, cades@cadeul.ulaval.ca, www.cadeul.com.

Une mère de Ciudad Juárez témoigne

La Chaire d'études Claire Bonenfant sur la condition des femmes reçoit Patricia Cervantes, la mère d'une victime du "féminicide" à Ciudad Juárez, le mercredi 15 septembre, de midi à 13 h 30, au local 1475 du pavillon Charles-De Koninck. Depuis 1993, dans cette ville mexicaine située à la frontière des États-Unis, des jeunes filles et des femmes de milieu modeste, âgées pour la plupart de 12 à 25 ans, sont enlevées, torturées, violées et assassinées. On a retrouvé plus de 350 cadavres et quelque 500 autres femmes manquent toujours à l'appel. Au cours de la présente année seulement, cinq femmes ont subi le même sort. En février dernier, une commission québécoise composée des femmes provenant de différents milieux s'est rendue à Ciudad Juárez et entrepris divers types d'action pour alerter l'opinion publique sur ce qui se passe dans ce pays et a depuis publié un rapport (http://www.feministes.net/rapport_juarez.htm). La Chaire, qui s'est intéressée au cas de Ciudad Juárez dans les années passées, continue d'exprimer sa solidarité en accueillant Patricia Cervantes dont le témoignage s'inscrit dans un ensemble de démarches pour dénoncer ces crimes impunis. Renseignements: Marie France Labrecque, 656-2131, poste 7422.

L'analyse du social

L'Association internationale des sociologues de langue française, la Faculté des sciences sociales et le Département de sociologie de l'Université Laval, et l'INRS Urbanisation, Culture et Société présentent le colloque "L'analyse du social: les modes d'explication", les 23 et 24 septembre, à l'amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins. Ce colloque poursuit deux objectifs: d'abord, dépasser l'opposition classique entre théorie et méthode en vue de favoriser une lecture verticale de l'activité de recherche; ensuite, confronter différents modes d'explication afin de désenclaver les démarches de recherche et de repérer les complémentarités possibles, de même que les innovations pensables. Conférenciers invités: Guy Rocher, Howard S. Becker, Christian Lalive d'Épinay, Pierre Maranda, Alain Touraine, Gérard Bouchard, Claude Dubar, Karel Dobbelaere. Les ressources de plusieurs commentateurs d'universités de France, de Belgique, de Bulgarie, d'Italie, de Tunisie, de Turquie et du Brésil seront également mises à profit. Quelque 200 personnes sont attendues. Renseignements: aislf2000@soc.ulaval.ca (656-2131, poste 2716).

Prier en Occident aujourd'hui

Comment prier aujourd'hui, dans un monde rationnel et technique? La prière s'accorde-t-elle avec l'autonomie moderne? Comment, en fait, les gens prient-ils? Prient-ils encore "quelqu'un"? Que signifie la prière pour celui ou celle qui s'y adonne? Qu'est-ce qui change dans les diverses formes de prière chrétienne? Comment celle-ci profite-t-elle de l'ouverture à d'autres traditions religieuses? Comment, en particulier, aborder la prière de demande? C'est à partir de telles questions que Laurence Freeman, bénédictin, proposera ses réflexions sur l'évolution de la prière aujourd'hui à l'occasion d'une conférence le jeudi 21 octobre, à 19 h45, au local 1334 du pavillon La Laurentienne.Il portera une attention particulière aux enjeux théologiques des pratiques de prière.Laurence Freeman dirige la Communauté mondiale de la méditation chrétienne et est l'auteur de plusieurs volumes, dont La parole du silence (1995) et Jésus, le maître intérieur (2002). L'événement est ouvert au public. Il faut cependant réserver sa place en laissant ses coordonnées au 656-2131, poste 3581, ou en écrivant à robert.mager@ftsr.ulaval.ca. Une contribution volontaire de 10 $ est suggérée.

Un dimanche à la ferme

Une trentaine d'étudiants de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation (FSAA) participeront, le dimanche 12 septembre, à l'événement "Un dimanche à la ferme", organisé par l'Union des producteurs agricoles du Québec. Lors de cette journée spéciale, quelque 200 fermes des quatre coins de la province ouvriront leurs portes aux visiteurs, question de mieux faire apprécier le travail des producteurs agricoles à la population et de faire la promotion des produits de chez nous. Les étudiants de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation seront présents dans plusieurs de ces fermes pour démontrer l'importance de la science dans la production agroalimentaire. Ils profiteront de cette occasion pour faire connaître les programmes de la FSAA et les intéressantes possibilités d'emploi dans le secteur des sciences agronomiques. Pour connaître la liste des fermes participantes ou avoir un aperçu des activités offertes dans chaque région, consultez www.upa.qc.ca.