Au fil des événements
 

12 février 2004

   

Université Laval

Les arts

Socioculturel

Visions inuit

La photographe québécoise Amélie Breton, en collaboration avec les aînés du village d'Inukjuak au Nunavik, propose au public l'exposition collective de photographies: "Visions Inuit". Présentée à l'extérieur, du 16 au 29 février, sur la terrasse du restaurant-bar Le Pub de l'Université (derrière le pavillon Alphonse-Desjardins), l'exposition regroupe les oeuvres de la photographe ainsi que de six aînés inuits dans un igloo ouvert et construit spécialement pour l'événement. Amélie Breton, étudiante à la maîtrise en anthropologie, a séjourné de juin à septembre dernier dans le village inuit de la côte est de la Baie d'Hudson. Elle y a recueilli les visions d'aînés appelés à mettre sur pellicule les éléments qu'ils jugeaient urgent de sauvegarder dans leur environnement. Derniers acteurs de la vie inuite nomade, ces grands-parents ont vu le fossé se creuser entre leur mode de vie et celui de leurs petits-enfants depuis les premiers contacts avec les Blancs. L'exposition "Visions inuit" présente les témoignages visuels de ces aînés associés aux photographies de l'artiste. Les images captées témoignent d'une quête profonde et commune à tous les Inuits du cercle polaire: la redéfinition d'une identité inuite. Alimentée des visions enrichissantes de ce peuple et du regard esthétique d'une amoureuse de passage, cette exposition fait découvrir au visiteur une culture inuite transformée, mais toujours bien vivante. Sans nier la réalité du village sédentaire d'aujourd'hui et sans chercher à cacher les technologies modernes obtenues des "Qallunait" (hommes blancs), les Inuits nous amènent à voyager avec eux à travers la toundra et nous font voir un mode de vie tissé de patience et de persistance. Le vernissage se tiendra le lundi 16 février de 16 h à 18 h sur la terrasse du restaurant-bar Le Pub.

Artistes en arts visuels demandés

Le Bureau des activités socioculturelle (BASC) est à la recherche d'artistes intéressés à participer à une exposition sur la diversité culturelle. Cet appel s'adresse à l'ensemble des membres de la communauté universitaire, étudiants et employés, d'origines étrangère et québécoise, qui s'expriment par le biais des arts visuels. Ce projet d'exposition vise à favoriser les liens entre les multiples communautés culturelles qui cohabitent à l'Université. Ainsi, un artiste québécois sera jumelé avec un artiste d'origine étrangère afin qu'ils puissent partager leurs visions sur un sujet ou un thème pour finalement produire une uvre qui s'inspire de cet échange. Un comité, composé d'étudiants québécois et étrangers intéressés par les arts, a été formé pour mettre sur pied l'exposition et coordonner les échanges entre les participants. L'exposition est prévue pour le mois de novembre et fera écho à la Journée des kiosques internationaux organisée par le Service des résidences. Toutes les personnes intéressées par le projet peuvent contacter Annie Raymond au 656-2131, poste 4131, ou par courriel à Annie.Raymond@basc.ulaval.ca

Les écrits d'amour

Un spectacle intimiste, "Les écrits d'amour", porté par les mots et la musique, honorera la fête de la Saint-Valentin en invitant au rêve et à la détente. Présentée pour une deuxième année consécutive par le Cercle d'écriture de l'Université Laval (CEULa), cette soirée se tiendra le vendredi 20 février, à 20 h au Théâtre de poche du pavillon Maurice-Pollack. Des textes d'auteurs ayant déjà publié (Fabienne Roitel, Pierre-Luc Lafrance et Dominick Deschènes, entre autres) aviveront la flamme de la littérature et la passion des coeurs et des corps. Des textes classiques viendront aussi compléter les textes inédits à saveur romantique ou érotique. La musique de Marie-Claude Laroche, une jeune auteure-compositeure-interprète étudiante en musique, accompagnera cette aventure hivernale. Venez réchauffer votre soirée du 20 février avec une heure de mots chauds, de chansons douces et d'évasion. Le coût à la porte est de 3 $ et l'entrée est gratuite pour les membres du CEULa.

D'homosexualité et d'authenticité

Pour souligner son 25e anniversaire, le Groupe gai de l'Université Laval (GGUL) présente l'exposition artistique et historique "25 ans à être nous-mêmes" à la Salle d'exposition du pavillon Alphonse-Desjardins, du 16 au 27 février. Cette exposition présente des oeuvres visuelles déjà réalisées ou créées spécialement pour l'exposition par des artistes de l'Université et des personnes proches du GGUL autour du thème général de la diversité sexuelle. Le deuxième volet de l'exposition porte sur l'histoire du GGUL avec une présentation tirée de documents d'archives datant de 1978 jusqu'à nos jours. Un troisième volet permettra aux visiteurs de découvrir des thèses de maîtrise et de doctorat sur l'homosexualité qui ont été déposées depuis 25 ans à l'Université. Enfin, les textes gagnants du concours littéraire du 25e anniversaire du GGUL sur le thème du "coming out" seront intégrés aux oeuvres visuelles. Dans le cadre des célébrations de son 25e anniversaire, le GGUL propose à la population de la région de Québec une série d'activités (lancement officiel, guide-souvenir, conférences, etc.) qui accordent une place prépondérante à l'expression artistique ­ théâtre, création littéraire, arts visuels, etc. Le vernissage de l'exposition aura lieu le jeudi 19 février à 17 h 30 et l'on y fera la lecture des textes gagnants du concours littéraire.

Quelques humains

La troupe de théâtre Les Treize présente Quelques humains du dramaturge Pierre-Michel Tremblay. Les représentations ont lieu à l'Amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins, les 19, 20, 21 et 22 février à 20 h. La pièce est mise en scène par Marc Philippe Parent, président des Treize. Quelques humains met en scène, sur une note humoristique, des personnages bien représentatifs d'une époque toute récente marquée par les grands questionnements propres au courant existentialiste. Du portrait de famille (la famille canadienne-française typique qui fait la rencontre d'oedipe) aux scènes consacrées à l'absurdité de la vie, cette pièce nous présente une suite de tableaux tragicomiques où l'être humain apparaît dans toutes ses contradictions. Quelques humains, c'est le constat lucide d'une humanité défaillante où le rire, comme un écho lointain, se fait rassurant sans pour autant empêcher les couteaux de voler bas et d'atteindre nos failles les plus secrètes." Quelques humains est la première production présentée par la troupe de théâtre Les Treize cet hiver. Les billets sont en prévente au Bureau des activités socioculturelles (BASC) de l'Université, situé au local 2344 du pavillon Alphonse-Desjardins, et sur le réseau Billetech au coût de 10 $ (service et taxes en sus). À la porte, les soirs de représentation, le coût sera de 12 $.

Santé et spectacle de variétés

Un regroupement d'étudiants en sciences de la santé, Universanté, présente la 52e édition de la Revue Qu'on Sert, "Rêvant santé", au Théâtre de la Cité universitaire du pavillon Palasis-Prince, les 20 et 21 février prochains, à 19 h 30. Ce spectacle de variétés permettra d'apprécier et de découvrir les talents et aptitudes artistiques des étudiants en sciences de la santé de l'Université. Chant, danse, musique et humour sont au programme. À partir de 18 h 30, dans le hall de la salle de spectacle, le public est invité à découvrir une exposition portant sur les projets de solidarité internationale qui ont été réalisés au cours des dernières années. Ce spectacle, devenu au fil des ans une véritable tradition, est aujourd'hui mis en oeuvre par le groupe Universanté. Les fonds amassés contribueront à permettre à plusieurs étudiants de vivre une expérience de coopération internationale. Cette expérience s'intègre à leur formation et est une occasion de s'ouvrir à la réalité de la santé dans le monde. Vous pouvez vous procurer les billets en prévente, au coût de 8 $, au Bureau des activités socioculturelles, au local 2344 du pavillon Alphonse-Desjardins (10 $ à l'entrée). Pour plus d'information, visitez le site Internet: www.fmed.ulaval.ca/rqs.


Musique

Soirée Carnaval

Pour la Saint-Valentin, les étudiants de la classe de piano d'Arturo Nieto-Dorantes donnent un concert le samedi 14 février, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon. Ils feront entendre un programme diversifié: le Carnaval de Schumann, la Danse macabre de Saint-Saëns (pour deux pianos), la Sonate op. 109 de Beethoven, la Ballade no4 de Chopin, les Sonates en si bémol majeur et en do majeur de Mozart, Arabesque de Schumann et d'autres encore. Les interprètes seront, entre autres, Myriam Dubé, Karine Guay, Jean-François Mailloux et Jean Théberge. L'entrée est libre.

Légendes d'amour

Le groupe Tempête et passions présente les musiques immortelles de Verdi, Bizet, Saint-Saëns et Wagner le dimanche 15 février à 19 h 30 à la Chapelle historique du Bon-Pasteur (1080, rue de la Chevrotière). À l'occasion, la soprano Luce Vachon et le ténor Guy Lessard, professeur associé à la Faculté de foresterie et de géomatique, interpréteront les duos amoureux de Tristan et Isoled, Otello et Desdemona, Carmen et Don José ainsi que Sieglinde et Siegmund. Ils seront accompagnés par la pianiste Hélène Marceau. Le comédien Jean-François Hamel présentera pour l'occasion quelques-unes des pages les plus inspirées du répertoire théâtral consacré à l'amour. Le groupe Tempêtes et passions est une société dont le mandat principal est de produire la musique lyrique de l'époque romantique. Son nom s'inspire du mouvement Sturm und Drang, courant classique à l'origine du romantisme allemand. Les billets sont disponibles sur le réseau Billetech au coût de 15 $ et de 12 $ pour les étudiants. Pour réservation: 522-6221

Concert bénéfice

Le comité des finissants et les étudiants de musique invitent le grand public à assister à leur concert bénéfice qui aura lieu le vendredi 20 février, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon. Cette soirée, placée sous le signe de la détente et de la diversité, sera animée par Marie-Josée Pelletier. Chanteurs, guitaristes, clarinettistes, saxophonistes et pianistes se succéderont sur scène pour vous offrir, entre autres, des oeuvres de Mozart, Debussy, St-Saëns, Lecuona, Brouwer, Donizetti, Vivaldi et Nyman. L'admission générale est de 5 $. On peut se procurer des billets au secrétariat de la Faculté de musique, bureau 3312, ou auprès de l'AGEMUL (Association générale des étudiants en musique de l'Université Laval) au local 1158 du pavillon Louis-Jacques-Casault. Les fonds amassés à cette occasion permettront aux finissants en musique de financer une partie des activités entourant la fin de leurs études.