Au fil des événements  
 
 30 janvier 2003

 Université Laval

Projets liés à l'emploi demandés


Le Comité Consulte-Action Emploi a encore des fonds pour les étudiants des cycles supérieurs


Il reste actuellement des fonds pour les étudiants et les étudiantes des 2e et 3e cycles qui veulent mener à terme des projets favorisant l'insertion au marché du travail. Ces subventions proviennent du Comité Consulte-Action Emploi, qui a accordé un appui financier à une cinquantaine de projets étudiants depuis 1993.

"Nous manquons de projets, indique Maryline Barrette-Dubé, responsable des communications du CCAE. Depuis septembre, nous en avons subventionné cinq projets, comme le Forum provincial Carrière en chimie, une rencontre en ethnologie, le Salon des communications et le MBA-Pharmaceutique. Le Comité est en mesure d'aider financièrement, d'ici à la mi-avril, les promoteurs d'une demi-douzaine de projets."

Le Comité Consulte-Action Emploi est un organisme voué à l'intégration des étudiants et des diplômés des cycles supérieurs au monde de l'emploi ainsi qu'à la promotion de leurs compétences auprès des entreprises. Il est formé d'étudiants à la maîtrise et au doctorat et de représentants du Service de placement de l'Université, de l'Association des étudiantes et des étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (AELIÉS) et de la Faculté des études supérieures.

Une expérience concrète
Semaine thématique, forum, conférence, déjeuner-conférence, visite industrielle, journée-carrière, "5 à 7" avec des employeurs: quelle que soit leur envergure, les projets soumis par les étudiants et les diplômés de moins de deux ans des 2e et 3e cycles sont attendus avec impatience par les membres du CCAE. "Ces projets doivent donner l'occasion à leurs organisateurs et aux participants d'acquérir une expérience concrète concernant le marché du travail et reliée à leur domaine d'études en leur permettant d'établir des contacts, entre autres, avec des intervenants du milieu", précise Maryline Barrette-Dubé.

Le montant accordé pour la mise sur pied d'un projet touchant un département ou une faculté équivaut habituellement à 300 $. Le financement peut toutefois être plus important (jusqu'à 450 $) lorsqu'il s'agit d'un projet d'une plus grande ampleur. On peut obtenir plus de renseignements sur le programme de subvention du Comité Consulte-Action-Emploi en consultant son site Web (www.ulaval.ca/ccae) ou auprès de Suzanne Bussières, du Service de placement de l'Université Laval, en composant le 656-3575.

GABRIEL CÔTÉ