22 août 2002

Hommage à Georges-Henri Lévesque

Dévoilement d'un buste du fondateur de la Faculté des sciences sociales

Le 14 août, en présence du premier ministre du Québec, Bernard Landry, et du président du Conseil privé et ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes, Stéphane Dion, a eu lieu, entre le pavillon Jean-Charles-Bonenfant et le pavillon Charles-De Koninck, le dévoilement d'un buste du père Georges-Henri Lévesque, o.p., oeuvre du peintre-sculpteur Léonard Simard.

Le dominicain Georges-Henri Lévesque Lévesque (1903-2000) a été le fondateur et le premier doyen de la Faculté des sciences sociales de l'Université Laval. Dès les années 1940, cette faculté connut grâce à lui un rayonnement considérable, tant par l'éducation populaire qu'elle offrit très largement à travers ses cours du soir, que par la formation, dans le cadre de ses cours réguliers, d'une nouvelle élite intellectuelle qui allait envahir progressivement la scène politique, sociale et économique québécoise et instaurer ce qu'il sera plus tard convenu d'appeler la Révolution tranquille. Le père Lévesque a également fondé le Conseil de la coopération du Québec et l'Université nationale du Rwanda. Il fut membre de la Commission d'enquête sur la jeunesse canadienne, de la Commission royale Massey-Lévesque sur les arts, les sciences et les lettres au Canada, président de l'Association canadienne de science politique et vice-président du Conseil des arts du Canada.

L'hommage du 14 août, qui se tenait dans le cadre des Grandes Fêtes de l'Université Laval, s'est poursuivi ensuite au Manoir Montmorency, où l'on a procédé au lancement d'un ouvrage collectif, rédigé par une quarantaine de disciples du père Lévesque l'ayant côtoyé régulièrement au cours de leur formation ou dans l'exercice de leurs fonctions.

De nombreux partenaires ont rendu possible cet événement grâce, notamment, à leur collaboration financière. Citons, outre l'Université Laval, la Commission de la capitale nationale, le Mouvement Desjardins, la Fondation du patrimoine laurentien, le Comité Georges-Henri-Lévesque, le gouvernement du Québec, le gouvernement du Canada, le député fédéral de la circonscription de Beauport-Montmorency-Côte-de-Beaupré-Île-d'Orléans, Michel Guimond, le député provincial de Montmorency et ministre délégué à l'Environnement et à l'Eau, Jean-François Simard, Power Corporation, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ), la Fondation pour l'éducation économique, Loto-Québec et le Conseil des arts du Canada.