9 mai 2002

De l'or pour Laval

Le projet "École en course" et le partenariat avec le Centre des congrès de Québec remportent des prix d'excellence du CCAE

Le projet "École en course" a remporté la médaille d'or dans la catégorie "Meilleur programme d'avancement institutionnel parrainé par un professeur", au concours des Prix d'excellence du Conseil canadien pour l'avancement de l'éducation (CCAE). Imaginé et développé par Daniel Rousse, professeur au Département de génie mécanique, avec l'étroite complicité de Jacques Martinette, conseiller au Service des ressources humaines, ce projet vise à initier les élèves du primaire aux sciences et technologies ainsi qu'au travail d'équipe par le biais de la construction d'une voiture de course (tacot). Cette année, des étudiants bénévoles de l'Université ont accompagné des groupes d'élèves de 14 écoles associées à travers toutes les phases de la réalisation d'un tacot, depuis sa conception jusqu'à sa construction. Les élèves ont ensuite mis leur bolide à l'épreuve lors de deux compétitions, la Classique UL et la compétition de tacots du Carnaval de Québec. L'expansion du projet dans les écoles primaires s'est traduite, à l'interne, par la participation de membres de six facultés ou services. Le Vice-rectorat au développement collabore à la promotion du projet depuis ses débuts, il y a deux ans.

Le partenariat entre l'Université Laval et le Centre des congrès de Québec a remporté la médaille d'or au concours du CCAE dans la catégorie "Meilleure entente de partenariat avec le secteur privé". Cette entente, d'une durée de cinq ans, a pour objet d'attirer à Québec des activités de nature professionnelle et scientifique (congrès, colloques et autres). Unique en son genre au Canada, elle met de l'avant une manière nouvelle de concevoir les relations entre une université et un organisme de développement économique agissant ensemble et en complémentarité. L'entente met à profit les exceptionnels réseaux de contacts des professeurs-chercheurs et des autres membres de la communauté universitaire de façon à contribuer au développement de la région de Québec. Déjà, une vingtaine d'activités s'inscrivent dans la foulée de cette entente, ce qui devrait engendrer des retombées économiques de l'ordre de 41 millions de dollars dans la région. L'entente a été négociée par Paul Naud, directeur des partenariats corporatifs au Vice-rectorat au développement, et par Claude Pinault, pdg du Centre des congrès.