18 avril 2002

LES SPORTS

150 ans d'action

À l'occasion des Grandes Fêtes, le PEPS a inauguré, le 2 avril, une nouvelle section de son site Internet portant sur l'histoire du sport à l'Université

La nouvelle section du site Internet du PEPS (www.ulaval.ca/sas/peps/histoire/index.html) relate les faits saillants de l'histoire du sport à l'Université Laval à partir de 1852. Agrémenté de plusieurs photographies et d'anciens articles de presse, le site se présente comme une mine d'or d'information qui perdurera dans le temps. Pour s'y retrouver, l'internaute n'a qu'à glisser le curseur de l'échelle du temps et naviguer ainsi parmi les années.

Mille et une découvertes attendent l'il aguerri des curieux qui parcourront l'histoire: les événements d'envergure, les différentes phases de construction du PEPS, l'accroissement de la population étudiante et ses revendications, les premiers clubs interuniversitaires, l'histoire du Rouge et Or, l'évolution de la femme face au sport, les grands noms d'athlètes ou de personnalités qui ont fait leur marque au PEPS, etc.

D'abord un divertissement
Une des capsules historiques du site révèle qu'à ses débuts l'Université Laval ne possédait pas d'équipements sportifs, ni n'offrait d'activités physiques organisées distincts du Séminaire. L'Université comptait alors 300 étudiants. Parmi les sports pratiqués on retrouvait: la gymnastique, l'escrime, le soccer, le patinage, la balle au mur.

Le soccer, importé d'Angleterre, commence à se répandre comme en témoigne, en 1882, l'achat d'un ballon de "football" au prix de 2 $ par le Séminaire. Également, chaque cour avait sa patinoire comme en témoigne la somme de 6 $ allouée aux patineurs pour entretenir leur glace. Toutefois, encore en 1899, le sport était perçu comme une distraction et non pas comme un moyen d'éducation et de formation par les dirigeants universitaires et scolaires canadiens-français.

Les débuts du sport de compétition remontent à la période 1900 à 1914.. En 1900, le Club de hockey de l'Université Laval remporte ses premières victoires. Les hockeyeurs étaient vêtus de blanc et de noir. Beaucoup plus tard, ces couleurs seront remplacées par le rouge et l'or, des couleurs bien reconnues aujourd'hui! Le soccer (football) fait aussi son apparition dans le district de Québec qui compte au moins quatre clubs. Petit à petit, l'idée du sport fait son chemin, bien que les opinions demeurent encore très partagées.

Le sport prend son envol
La population étudiante fit un bond entre 1915 et 1930, passant de 300 à 1 600. Cette augmentation marquera les initiatives prises par les étudiants. Des équipes facultaires se forment et permettent le développement de ligues intra-muros en même temps que des participations plus importantes à des ligues régionales ou nationales; de nouvelles disciplines vont être pratiquées (raquette, ski, cross-country). Durant toutes ces années, le hockey reste la discipline la plus populaire. Par ailleurs, Laval a son équipe de basketball, le tennis a ses adeptes et les quilles ont leur ligue régionale. L'enthousiasme face au sport en 1930 ne manque pas!

De 1931 à 1950, la cause de l'activité physique en milieu universitaire n'est pas encore gagnée. Les succès des équipes de hockey, de tennis, de ski ou de basketball restent cantonnés à des ligues interfacultés ou à des ligues régionales, avec quelques incursions, rarement victorieuses, jusqu'à Montréal. L'Université n'investit toujours pas dans les installations sportives, car les moyens manquent.

En naviguant à travers les années 1951 à 1970, le site historique nous fait découvrir deux décennies marquantes dans l'histoire de l'Université Laval. Après 100 années de lente maturation, l'Université va connaître de profonds changements comme l'acquisition de son autonomie face au Séminaire. Le sport au féminin fait aussi son apparition d'une façon beaucoup plus marquée avec les victoires des Castoriettes sur leurs consoeurs, les Poutchinettes de l'Université de Montréal. En même temps, de 1960 à 1970, l'Université Laval connaîtra une croissance remarquable, la population étudiante passant de 500 à 12 000.
Enfin, l'internaute pourra en apprendre davantage sur l'inauguration du PEPS en 1971 et sur son évolution. Parallèlement, durant cette période les clubs du Rouge et Or gravissent les échelons du succès; un autre parcours intéressant à découvrir!

VALÉRIE LAPOINTE