18 avril 2002

Course au rectorat

Élection en octobre

Le recteur François Tavenas reste en poste jusqu'au 5 juillet

Le recteur sortant, François Tavenas, a fait part au président du Conseil d'administration de l'Université, Richard Drouin, de son intention de quitter sa fonction le 5 juillet. C'est ce que ce dernier a fait savoir aux membres du CA, qui en ont donné acte à l'occasion de la séance ordinaire de cette instance qui a eu lieu hier soir, mercredi 17 avril.

Rappelons qu'en vertu de l'article 146 des statuts de l'Université, c'est le vice-recteur exécutif qui "a tous les pouvoirs et remplit toutes les fonctions du recteur en cas d'absence, d'incapacité ou de vacance du poste de ce dernier". Les statuts prévoient, d'autre part, à l'article 144, que "le mandat de tout vice-recteur qui termine normalement son mandat est prolongé, le cas échéant, jusqu'à la nomination de son successeur".

On sait que le Conseil d'administration de l'Université a décidé, lors d'une séance extraordinaire tenue le 11 avril, de retirer la proposition de modification des statuts qui aurait autorisé la tenue, d'ici au 31 mai, d'un quatrième tour de scrutin. Le CA a plutôt envisagé de formuler un amendement aux statuts de l'Université Laval permettant d'accélérer les délais pour la tenue d'une nouvelle élection au rectorat. L'objectif visé: élire un nouveau titulaire du poste de recteur avant la fin du mois d'octobre 2002. Le Conseil d'administration a par ailleurs constaté la nécessité d'entamer une réflexion sur le processus de nomination du recteur, et ce une fois que l'élection sera terminée.