18 avril 2002

DiCOS Technologies obtient un financement de 4,8 M$

Issue du Centre d'optique, photonique et laser, c'est la première entreprise dérivée lancée par SOVAR

DiCOS Technologies inc. a annoncé, le 11 avril, l'obtention d'un financement de 4,8 millions de dollars de la part de la Banque de Développement du Canada, de CDP Capital ­ Technologies, de GTI Capital, d'Innovatech Québec et de SOVAR. Cet investissement permettra à DiCOS de poursuivre le développement de ses produits, de compléter ses infrastructures de fabrication et de consolider son équipe de commercialisation.

Fondée à Sainte-Foy en octobre 2000, DiCOS est issue du Centre d'optique, photonique et laser (COPL) de l'Université Laval. L'entreprise se démarque déjà comme un chef de file mondial dans l'utilisation des technologies photoniques pour le développement de solutions de contrôle de la fréquence optique dans l'industrie des télécommunications. DiCOS développe des produits optoélectroniques de calibration destinés aux fabricants de composants accordables, aux manufacturiers d'instrumentation, ainsi qu'aux intégrateurs en réseaux de télécommunication optique. Ses clients se retrouvent en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Un spin-off prometteur
Le démarrage de DiCOS s'est fait grâce à des investissements initiaux de la part d'Innovatech Québec et de SOVAR, une société en commandite de l'Université Laval. DiCOS devient la première entreprise dérivée (spin-off) lancée par la SOVAR, qui n'a elle-même que 15 mois d'existence, sa création ayant été rendue possible grâce à l'appui financier accordé par Valorisation Recherche Québec. SOVAR (www.sovar.com) a été créée dans le but d'accélérer la commercialisation et le développement de produits et technologies issus des activités de recherche de l'Université Laval, du CHUQ et des autres centres de recherche affiliés.

Partenaire de la première heure, Innovatech Québec se dit très fière de participer à la valorisation d'une invention témoignant de la qualité de la recherche effectuée dans les laboratoires d'optique de l'Université Laval. "Voilà un bel exemple du pari que prend la Société Innovatech en investissant tôt et rapidement dans des projets à haut contenu technologique", a souligné Francine Laurent, présidente-directrice générale de la Société Innovatech Québec. "Compte tenu du caractère innovateur de la technologie de DiCOS, il n'est pas faux de croire que cette technologie pourrait révolutionner les réseaux de télécommunications actuels", a déclaré pour sa part Jean L. Dupré, directeur Investissements à la Banque de développement du Canada. "DiCOS a su développer avec succès des produits qui sont maintenant prêts à être commercialisés et qui sont déjà en demande par ses clients".

Une force pour la région
"La compagnie DiCOS correspond en tout point aux compagnies en optique-photonique que nous désirons voir s'établir à Québec, souligne Régis Labeaume, chargé de mission pour Québec -Cité de l'Optique. Il est aussi particulièrement intéressant de noter que deux des fondateurs de DiCOS poursuivaient leur carrière à l'étranger, et que la création de la société a amené ces deux chercheurs de grande qualité dans notre région."

DiCOS Technologies est dirigée par Michel Têtu, président, chef technologique et directeur sortant du COPL, ainsi que par les trois autres fondateurs,,Jean-François Cliche, vice-président R&D, Christine Latrasse, directrice scientifique et Alain Zarka, directeur tests et mesures.