17 janvier 2002

ENTENTE DE PARTENARIAT AVEC LA SJMPP QUÉBEC 2005

L'Université contribuera de façon majeure au déroulement des Jeux mondiaux des policiers et pompiers

Le recteur François Tavenas et les deux coprésidents de la Société des jeux mondiaux des policiers et pompiers Québec 2005 inc, Henri Labadie et Richard Renaud, ont dévoilé, le 10 janvier, le contenu d'une entente de partenariat permettant la tenue sur le campus des Jeux mondiaux des policiers et pompiers de Québec 2005, du 26 juin au 5 juillet 2005.

Cette entente prévoit notamment que l'Université Laval mettra gratuitement à la disposition de la SJMPP Québec 2005 ses terrains sportifs, ses locaux du PEPS ainsi que ses équipements sportifs. L'Université mettra également à la disposition de la Société, et cela sans frais, les services de ses préposés aux terrains et aux équipements sportifs, dans le cadre de l'exercice normal de leur fonction. Les 600 chambres des résidences étudiantes du campus pourront également loger les participants et les représentants des jeux.

La SJMPP Québec 2005 pourra bénéficier, sans frais, de locaux pour loger les services de premiers soins médicaux. Le Service de sécurité et de prévention de l'Université apportera l'assistance utile à la Société en matière de sécurité et assurera la liaison avec le Service de protection publique de la ville de Québec. Des aires spécifiques de stationnement seront également mises à la disposition des participants, des représentants et des visiteurs, selon un tarif préférentiel à déterminer. L'entente de partenariat précise enfin que la SJMPP Québec 2005 est autorisée à faire de la publicité sur le campus, de la manière et aux endroits préalablement prévus à cette fin, pour ses besoins d'identification, de signalisation et de pavoisement, et qu'elle pourra utiliser le nom de l'Université Laval dans le cadre de la promotion et de la publicité des jeux, selon les normes prévues par l'établissement.

Les coprésidents de la SJMPP Québec 2005, Henri Labadie et Richard Renaud, ont tenu à remercier l'Université Laval "pour cette formidable collaboration qui témoigne bien de l'ouverture de l'Université Laval sur son milieu ", en soulignant notamment la collaboration du Service des activités sportives et de son directeur, Gilles d'Amboise. "Les policiers, pompiers, douaniers et agents carcéraux qui participeront aux jeux mondiaux sauront apprécier l'accueil de l'Université Laval ", ont précisé les coprésidents Labadie et Renaud. Quelque 10 000 policiers et pompiers, venant de 27 pays, viendront à Québec pour ces jeux mondiaux et la région devrait bénéficier de retombées économiques de l'ordre de 40 millions de dollars.