6 décembre 2001

La Caisse pop de l'Université appuie Facto

Son Fonds d'aide au développement du milieu injecte 20 000 $ dans l'entreprise d'entraînement virtuel

Facto, la première entreprise d'entraînement pédagogique universitaire au monde, dont les bureaux sont situés au pavillon Ernest-Lemieux, vient de recevoir un bon coup de main du Fonds d'aide au développement du milieu, mis sur pied par la Caisse populaire Desjardins de l'Université Laval. Celle-ci-ci lui a en effet remis un chèque de 20 000 $, à l'occasion de l'assemblée générale annuelle des membres de la Caisse qui avait lieu le lundi 3 décembre, en soirée, dans l'amphithéâtre Hydro-Québec, au pavillon Alphonse-Desjardins. Ce montant servira au développement et à l'implantation d'un système de gestion de la connaissance.

"À chaque session, les stagiaires entrent et quittent Facto par cohorte, emportant avec eux le bagage de connaissances et de compétences qu'ils auront développées au cours de leur stage expérimental chez nous, explique Marthe Lefebvre, d'Action Emploi-Université Laval. Pour permettre aux nouvelles cohortes de gérer le plus rapidement possible le flot d'informations disponibles devant faciliter leur travail, le bureau d'avocats Joli-Coeur Lacasse Geoffrion, Jetté, St-Pierre, l'un de nos partenaires, a accepté que Facto développe et expérimente une application du modèle qui est en cours d'implantation dans leur firme, en l'occurrence un système de gestion de la connaissance, de l'intelligence collective."

La contribution du Fonds d'aide au développement du milieu sera entièrement affectée à la réalisation de ce projet, affirme-t-elle, c'est-à-dire à la rémunération du spécialiste, au matériel et à l'évaluation de la possibilité d'adapter et d'implanter le modèle dans d'autres organisations.

Un effet d'entraînement
"Il est important de signaler que ce premier fonds de 20 000 $, créé en décembre dernier, doublera à la suite des surplus financiers de l'ordre de 440 000 enregistrés par la Caisse au cours de son exercice financier se terminant au 31 août 2001, fait savoir Raynald Chouinard, directeur général de la Caisse populaire Desjardins de l'Université Laval. Il pourrait être vraisemblablement majoré au terme des années subséquentes, au gré de l'assemblée, dans la mesure où il y aura de nouveaux surplus à ristourner. C'est donc un fonds de plusieurs dizaines de milliers de dollars que la Caisse entend mettre à la disposition de la communauté universitaire à compter de maintenant, avec probabilité qu'il soit récurrent au cours des années futures."

Rappelons que l'entreprise d'entraînement, qui est en activité depuis le 10 janvier 2000, est une création d'Action Emploi-Université Laval, une corporation à but non lucratif constituée par le Service de placement de l'Université en partenariat avec les facultés et les employeurs. Le financement des projets de cette dernière provient du Fonds de soutien à l'emploi "Du banc de l'école à l'emploi", mis sur pied par la Fondation de l'Université Laval. Facto, dont la formule d'apprentissage est axée sur le développement de l'employabilité, accueille quelque 90 stagiaires et une vingtaine de diplômés universitaire par année.

GABRIEL CÔTÉ