15 février 2001

Le programme CERES démarre

Accroissement des échanges canado-européens pour la formation d'économistes hautement qualifiés dans les domaines de l'énergie, de l'environnement et des ressources naturelles

Le Groupe de recherche en économie de l'énergie, de l'environnement et des ressources naturelles (GREEN) et le Département d'économique de la Faculté des sciences sociales ont annoncé, le 8 février, la création d'un programme canado-européen d'échanges étudiants, le CERES (Canadian European Co-operation on Regulatory Issues in Natural Ressources Environmental and Energy Studies). Ce programme est organisé par un consortium de cinq universités canadiennes et de six universités européennes. Il vise la formation d'économistes hautement qualifiés dans les domaines de l'énergie, de l'environnement et des ressources naturelles. Plus particulièrement, les échanges permettront aux étudiants de comparer les politiques réglementaires du Canada et de l'Union européenne dans ces domaines. Le CERES dispose d'un financement de plus de 350 000 $ sur trois ans, provenant du ministère du Développement des ressources humaines du Canada et de la Direction générale pour l'Éducation et la Culture de la Commission européenne.

Grâce à ce programme, des étudiantes et étudiants du baccalauréat ou de la maîtrise en économique de l'Université Laval pourront suivre une ou deux sessions en Europe. Outre des cours en économie de l'environnement, des ressources naturelles ou de l'énergie, les participants continueront leur scolarité générale en économie. La totalité des cours suivis en Europe seront crédités à l'Université Laval. De plus, la mention "profil international" sera inscrite sur le bulletin des étudiants de baccalauréat. Des stages en entreprises sont également disponibles dans certaines universités pour les étudiantes et les étudiants de maîtrise. Des bourses pouvant atteindre 4 000 $, couvrant les frais de transport et une partie des frais de séjour, seront attribuées aux candidats retenus.

Des cours intensifs d'une durée de trois à quatre semaines sont également prévus. Ces cours porteront sur des thèmes d'intérêt commun au Canada et à l'Union européenne comme la déréglementation des marchés de l'électricité, la réglementation des activités de pêche et les instruments économiques pour la protection de l'environnement. Des bourses pouvant atteindre 2 000 $ seront disponibles pour financer la participation à ces sessions intensives.

Le ministère du Développement des ressources humaines Canada estime que les perspectives d'emploi en économique sont très bonnes. Le taux de placement à la maîtrise en économique de l'Université Laval frôle les 100 % depuis plusieurs années et ce, dans des emplois de qualité directement liés à la formation d'économiste. Le programme d'échanges CERES du GREEN devrait donc contribuer à améliorer la formation et la compétence des futurs économistes au niveau international. La date de dépôt des candidatures pour la session Hiver 2002 est fixée au 1er juin 2001. Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus en consultant le site web du GREEN www.green.ulaval.ca ou par courriel : green@ecn.ulaval.ca.