25 janvier 2001

LABO PILOTE


L'Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels propose des technologies qui permettront le développement d'une filière économique d'envergure internationale et créatrice d'emplois durables


Le recteur François Tavenas et le directeur de l'Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels (INAF), Paul Paquin, ont procédé, le 23 janvier, au dévoilement des nouvelles technologies alimentaires acquises par le Laboratoire pilote pour la caractérisation et le développement de molécules nutraceutiques et de nouveaux aliments fonctionnels. Ces nouvelles technologies alimentaires permettront à l'INAF de développer de nouveaux partenariats de recherche avec l'industrie alimentaire et pharmaceutique. Ce dévoilement s'est fait en présence de Paul Bégin, ministre de l'Environnement et ministre responsable de la Région de la Capitale nationale, de Paulo Nigro, président de Tetra Pak et de Jean-Claude Dufour, doyen de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation.

D'une valeur de 2,5 millions de dollars, ces équipements ont été acquis grâce à un apport de 1,5 million de dollars provenant du Fonds de diversification économique de la Capitale nationale du Gouvernement du Québec et de la contribution de plusieurs fournisseurs dont Tetra Pak et Hydro-Québec. Les principales technologies vont permettre de s'attaquer à des défis industriels de taille comme l'identification et la caractérisation des molécules bioactives, l'ingénierie de l'encapsulation permettant de conserver et de prolonger l'activité biologique des molécules actives jusqu'au site d'absorption, la mise au point de méthodes pour la stabilité des produits et, enfin, leurs effets chez l'humain qui seront scientifiquement prouvés par des études in vitro et in vivo.

Impact économique
"Il s'agit d'un projet qui permet le développement d'une filière économique d'envergure internationale, créatrice de nouvelles entreprises et d'emplois durables, ce qui contribuera à diversifier l'économie de la région de la Capitale nationale", a dit le ministre Paul Bégin.

"Nous sommes très heureux de nous associer à ce projet. L'équipement de Tetra Pak favorisera la recherche sur les produits nutraceutiques du laboratoire pilote de l'INAF puisqu'il permettra la fabrication d'un emballage aseptique destiné aux produits développés par les chercheurs, en protégeant leur valeur nutritive et leur goût et ce, sans nécessiter de réfrigération", a mentionné Paulo Nigro, président et directeur général de Tetra Pak Canada.

Pour sa part, le doyen de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, Jean-Claude Dufour, a commenté le dévoilement de ces nouvelles technologies par ces propos: "Ces nouvelles technologies répondent aux besoins de recherche interne et externe, dont les entreprises, les collèges et toutes les institutions désireuses d'avoir accès à des équipements de pointe répondant aux exigences d'une recherche avant-gardiste dans le secteur bioalimentaire".

Né de la combinaison de la nutrition et de la pharmaceutique, le secteur des nutraceutiques et des aliments fonctionnels s'inscrit dans les nouvelles tendances des besoins des consommateurs qui visent le maintien de leur santé et la prévention des maladies par l'apport de nouveaux aliments santé ciblés selon leurs caractéristiques. Par exemple, des aliments susceptibles de diminuer le risque du cancer et des maladies cardiovasculaires, des aliments allégeant ou réduisant les effets de la ménopause, de l'ostéoporose et de l'obésité