18 janvier 2001

CAMPUS EXPRESS

HUGO ASSELIN, NOUVEAU PRÉSIDENT DE L'AELIÉS
Depuis le 1er janvier, l'Association des étudiants et des étudianets de Laval inscrits aux études supérieures (AELIÉS) a un nouveau président. Il s'agit de Hugo Asselin, étudiant de biologie à la Faculté des sciences et de génie, qui assumait auparavant la vice-présidence aux affaires académiques de l'association. Ce dernier remplace Emmanuelle Trottier, qui poursuit présentement ses études en France. Au dire du président, le régime forfaitaire et le réinvestissement à la Bibliothèque figurent parmi les dossiers auxquels l'AELIÉS portera une attention particulière au cours des prochaines semaines.



CONFÉRENCE DE FREDERICK W. MAYER
L'Institut québécois des hautes études internationales a le plaisir d'accueillir pour une conférence, le 22 janvier, Frederick W. Mayer, Associate Professor of Public Policy Studies and Political Science au Terry Sanford Institute of Public Policy de Duke University, en Caroline du Nord. Sujet: "Constructing Globalization: The Role of Narrative in the New Politics of Trade". Le professeur Mayer montrera comment, selon lui, les politiques commerciales ont été transformées par l'émergence de nouvelles formes d'opposition à la mondialisation. Cette opposition à la mondialisation n'est en effet plus seulement articulée au nom d'intérêts, mais au nom de la justice comme nous l'avons vu à Seattle et comme nous le verrons sans doute à Québec au printemps 2001. Frederick Mayer est l'auteur de nombreux ouvrages dont Interpreting NAFTA: The Science and Art of Political Analysis, publié chez Columbia University Press en 1998. Toute la communauté universitaire est cordialement invitée à cette rencontre qui se tiendra à 11 h 30, au local 2419 du pavillon Charles-De Koninck à l'Université Laval à 11h30. La conférence sera présentée en anglais. Renseignements: 656-3813 (prière de réserver pour les groupes).


VENEZ BÂTIR UNE MAISON ÉCOLOGIQUE
Le comité du projet du groupe Univert Laval qui consiste à rénover et à agrandir de façon écologique la maison Michael-John-Brophy, sur le campus, a besoin de nouveaux membres. Chacun peut contribuer à ce projet d'envergure selon ses disponibilités et il n'est pas nécessaire d'avoir des connaissances en architecture ou en génie. Pour plus d'informations, consultez le site Web d'Univert Laval (http://www.ulaval.ca/univert/projets/maison.htm) ou contactez Serge au poste téléphonique 6699, entre 9 h et midi. Univert Laval recherche également des personnes intéressées à fabriquer une maquette de maison écologique avec système de récupération des eaux de pluie, éclairage à partir de piles solaires et diverses autres composantes.


ECHANGE INTERPROVINCIAL D'EMPLOIS D'ETE
Une séance d'information sur le Programme d'échange interprovincial d'emplois d'été pour étudiants de niveau universitaire sera offerte, le mercredi 24 janvier, à midi, à la salle Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins. Pendant 13 semaines, en plus d'acquérir une expérience de travail unique, les stagiaires choisis pourront améliorer, en administration publique, leur connaissance de la langue anglaise et vivre dans un contexte social et culturel différent. La période d'inscription prendra fin le 31 janvier 2001. Les personnes intéressés peuvent se procurer le formulaire d'inscription sur le site Internet du Placement étudiant (www.peq.mic.gouv.qc.ca) ou en s'adressant au Service de placement de l'Université.


CONFÉRENCE DE LOUISE BEAUDOIN
La Chaire Stephen-Jarislowsky en gestion des affaires internationales, en collaboration avec l'Institut Québécois des Hautes Études Internationales (IQHÉI), recevra Louise Beaudoin, ministre des Relations internationales du Québec, pour une conférence au Club des présidents, le mardi 23 janvier, à 11 h 30, au local 2307 du Pavillon Palasis-Prince. Louise Beaudoin livrera quelques réflexions sur "La conduite des affaires internationales du Québec dans le monde d'aujourd'hui".


FIN DE SEMAINE AU MONASTÈRE
Le Service d'animation religieuse vous offre de vivre un temps de prière, de réflexion, de solitude et de silence, les 2, 3 et 4 février, au monastère des Cisterciens de Rougemont. Date limite d'inscription: 26 janvier. Coût: 55 $ (étudiant(e)s) et 75 $ (autres). Priorité accordée aux étudiant(e)s. Information et inscription: Service d'animation religieuse, pavillon Lemieux, 656-2673.


DIPLOME DE 2E CYCLE EN GÉNIE PHARMACEUTIQUE
L'industrie pharmaceutique cible la découverte, le développement, la mise au point de médicaments de plus en plus efficaces, leur production dans des conditions assurant leur sécurité et leur qualité, leur diffusion partout où ils peuvent contribuer à la santé et au bien-être des populations et leur surveillance après commercialisation. Présentement,
cette industrie a des besoins criants de personnel hautement qualifié. C'est pour répondre à ce besoin que le Département de génie chimique et la Faculté de pharmacie ont décidé de mettre sur pied un programme de Diplôme de 2e cycle en génie pharmaceutique. Si ce programme vous intéresse, nous vous invitons à visiter le site Web suivant: http://www.gch.ulaval.ca/~geniphar/src/index1.html. Ce site contient toute l'information sur le cheminement du programme et la description des cours.


PASSIONNÉS DE VOYAGES RECHERCHÉS
Le Bureau d'information sur les voyages Le Transit est à la recherche de personnes bénévoles pour la session d'hiver 2001. La tâche consiste à assurer une permanence au bureau afin d'informer les étudiants et les étudiantes sur les programmes de travail et d'études à l'étranger, à compléter les formulaires d'inscription pour les voyages organisés et à répondre aux questions concernant diverses destinations. Il n'est pas nécessaire d'avoir parcouru le monde pour se joindre à l'équipe du Transit. Il suffit d'être passionné et de pouvoir consacrer trois heures de son temps par semaine. Les personnes intéressées peuvent laisser leurs coordonnées au Bureau d'information sur les voyages Le Transit, au local 2225 du pavillon Maurice-Pollack, ou encore, par téléphone, au numéro 656-5157.


LES 125 ANS DU NATURALISTE CANADIEN
Le Naturaliste canadien, la plus ancienne revue scientifique de langue française au Canada, fête sa 125e année de publication. Créée en 1868 par l'abbé Léon Provancher, la revue de sciences naturelles a été sous la responsabilité de l'Université de 1929 jusqu'en 1994. D'abord organe d'information de l'École supérieure de chimie et de l'École d'arpentage et de génie forestier, Le Naturaliste canadien est progressivement passé sous la responsabilité conjointe des facultés de Sciences et de génie, de Foresterie et de géomatique et des Sciences de l'agriculture et de l'alimentation. En 1994, l'Université a cédé la revue à la Société Provancher d'histoire naturelle du Canada. Toujours vouée à la diffusion des connaissances dans le domaine des sciences naturelles, la revue fait une bonne part aux travaux scientifiques des chercheurs québécois, notamment ceux de l'Université Laval. La communauté universitaire est également bien représentée au sein du comité de rédaction de la revue puisqu'on y trouve André Desmartis, Robert Gauthier, Marianne Kugler et Jean-Marie Perron.


DES IDÉES POUR LE SOMMET DES AMÉRIQUES?
Les 34 pays des Amériques se réuniront en avril 2001 à Québec dans le cadre du Sommet des Amériques. Dans le contexte de ce rapprochement des États américains, la Fondation canadienne d'éducation économique (FCEE) et la Société pour l'expansion des exportations (SEE), en collaboration avec l'Association des collèges communautaires du Canada (ACCC), lancent un défi aux étudiants post-secondaires de partout au Canada. Réfléchissez sur les mesures qui pourraient être prises pour préparer les jeunes à participer efficacement à la vie économique des Amériques, rassemblez vos idées en développant un plan d'action. Votre plan d'action peut notamment faire état de vos opinions sur les questions suivantes: Pourquoi se concentrer sur l'économie des Amériques? Comment les jeunes peuvent-ils se préparer à saisir les occasions qui se présenteront? Où, quand, comment ces idées nouvelles peuvent-elles être mises en uvre? Qui devrait en assumer la responsabilité? Quelles seront les ressources requises? Comment peut-on mettre à contribution les nouvelles technologies? Pour répondre à ces questions, vous devez étudier la situation actuelle dans les Amériques, analyser les besoins et évaluer les possibilités. Votre plan peut mettre l'accent sur le commerce et les affaires, sur l'éducation, sur le développement économique, sur la culture ou sur l'entrepreneuriat.Pour plus d'information, visitez le site Internet http://www.cfee.org/summit-sommet