23 novembre 2000

LES SPORTS

Saison locale

La saison de basketball Rouge et Or prend réellement son envol avec les premiers programmes doubles à domicile

Les deux équipes de basketball du Rouge et Or entameront leur saison locale les 24 et 25 novembre, alors qu'elles feront face à York le vendredi et à Laurentian le samedi. Les parties auront lieu au PEPS à compter de 18 h pour les dames et à compter de 20 h pour les hommes. Jusqu'à présent en saison régulière, l'édition féminine a un parcours sans faille, ayant remporté ses quatre rencontres. La fin de semaine dernière, à Toronto, l'équipe de l'entraîneure Linda Marquis a tour à tour éclipsé Toronto par 83-40 et Ryerson par 75-58. De son côté, le Rouge et Or masculin fait aussi bonne figure, revendiquant une fiche de deux victoires et deux défaites. Après leur revers de vendredi contre Toronto dans un match très serré (83-88), les protégés de Jacques Paiement sont revenus en force samedi, triomphant de Ryerson au compte de 77-73.

Excitants et talentueux
En conférence de presse en début de saison, les deux entraîneurs promettaient des alignements très compétitifs. Les départs de leur club respectif leur donne raison.

"Notre force réside dans le fait que nous ne savons jamais laquelle de nos joueuses va dominer, a précisé Linda Marquis. Chaque membre de l'équipe s'acquitte très bien de sa tâche. Pour gagner nous devons toutes être unies, et nous le sommes. C'est vraiment impressionnant de voir un tel esprit d'équipe!" Jacques Paiement tenait lui aussi des propos des plus optimistes. "Nous avons une très bonne formation, a-t-il indiqué. En fin de semaine, à Toronto, nous espérions gagner nos deux matchs, mais nous nous sommes retrouvés tout juste à court. Exactement comme lors du premier week-end d'activités. Jusqu'à présent, nous avons quand même bien fait, compte tenu que nos quatre premières joutes furent disputées à l'étranger. Cette semaine nous servira de préparation pour nos débuts locaux. Nous sommes très confiants."

Un potentiel incroyable
Autant du côté féminin que masculin, les deux formations alignent un bon mélange de recrues et de vétérans. Selon les instructeurs, le talent et la maturité de leurs joueurs donnent aux équipes un potentiel incroyable.

L'équipe des filles est composée des cocapitaines Isabelle Grenier et Julie Dionne, des vétérans Caroline Morel, Marie-Hélène Pedneau (recrue de l'année en 1999-2000) et Isabelle Chaperon, puis des recrues Carolyne Côté, Élodie Gérard, Mirelle Karangwa, Josée Lalonde, Anne Mailly et Chantale Bellavance. Depuis le début du calendrier, Isabelle Grenier, membre de la première équipe d'étoiles du Québec en 1999-2000, survole la compétition. Joueuse par excellence du Tournoi Rouge et Or le mois dernier, elle a conservé une moyenne de 16 points lors des quatre rencontres régulières de l'équipe, "mais domine surtout par ses qualités de leader", précise son entraîneure.

Le Rouge et Or masculin compte quant à lui sur les cocapitaines David Kirouac-Dumont et David Brownrigg, les vétérans Samuel Audet-Sow (recrue de l'année 1999-2000), Marc-Olivier Bessette, Yannick Boileau, François Caussignac, Yuan Jomphe, Daniel Lacasse, Jean-Charles Moudio-Alene et David Ruel. Gopal Bernatchez, Charles Fortier, Marc-Antoine Horth, Donald Lamousnery et Luc Paquet sont quant eux des recrues prometteuses.

Du groupe, impossible de passer sous silence les débuts universitaires fracassants de Charles Fortier. Également joueur par excellence du Tournoi Rouge et Or, il a enregistré pas moins de 94 points en quatre duels réguliers, dominant à chaque fois la colonne des marqueurs et s'emparant évidemment du premier rang du circuit à ce chapitre.

Un seul objectif: faire mieux
L'an dernier, le basketball féminin a remporté le championnat provincial, avant de terminer en septième place du championnat canadien. Cette saison, les filles de l'entraîneure Linda Marquis n'ont qu'un objectif: faire mieux que la saison dernière. "Nous voulons au moins nous rendre à la ronde des médailles (quatre premiers) au championnat canadien, a indiqué Linda Marquis. Pour cela, nous devons continuer d'avoir une équipe unie avec le moins d'ego possible."

Pour ce qui est de l'édition masculine précédente, celle-ci avait connu beaucoup de difficultés en première moitié de saison (départ de 0-7), avant de triompher régulièrement par la suite. "Cette année, notre but est de gagner de façon plus régulière et, surtout, d'apprendre à gagner ensemble. Nous sommes très positifs", a pour sa part souligné l'entraîneur-chef Jacques Paiement.

Ce week-end, donc, première chance pour les nombreux amateurs de basketball du campus et de la région de venir applaudir ces deux clubs talentueux au PEPS.

STEEVE MERCIER


NATATION: SOPHIE SIMARD SE COUVRE D'OR
Sophie Simard, Olympienne en 1996 à Atlanta, a été la figure dominante de la Coupe universitaire 1, le 18 novembre, à Montréal. L'étudiante de deuxième année en éducation physique a raflé pas moins de quatre médailles d'or, une performance qui lui a évidemment valu le titre de nageuse par excellence de la compétition. Sophie a remporté les épreuves des 100 et 400 mètres libre, du 200 mètres papillon, ainsi que le relais 4 X 200 mètres.

En équipe, le Rouge et Or s'est classé deuxième derrière McGill. "Un résultat extraordinaire, de commenter l'entraîneur-adjoint Frédéric Simard, puisque nous ne présentions un alignement que de 19 nageurs, comparativement, par exemple, à 36 pour McGill." Sur 20 courses dans lequel il était représenté, le Rouge et Or en a d'ailleurs gagné 10. Outre les succès de Sophie Simard et du relais féminin, André Couturier et Marielle Ménard ont inscrit deux victoires, Jean-François Langlais une, puis le relais 4 X 200 masculin a terminé le travail.

UNE FINALE À SHERBROOKE
Classé deuxième au pays en ce début de saison, le Rouge et Or volleyball masculin avait une chance de se retrouver au sommet de la hiérarchie nationale à l'issue de l'Omnium Vert et Or de Sherbrooke, disputé du 17 au 19 novembre. Malheureusement, après quatre victoires consécutives, les protégés de Pascal Clément se sont inclinés en finale face à l'équipe numéro un et championne canadienne défendante, les Bisons du Manitoba. Éric Lebreton (photo) et Mathieu Lagrandeur ont vu leur bon travail récompensé en étant choisis dans l'équipe d'étoiles du tournoi. Les formations féminine et masculine du Rouge et Or volleyball mettent toutes deux un terme à la portion automnale de leur calendrier en disputant des rencontres régulières à Montréal et McGill, les 24 et 25 novembre, puis au PEPS le dimanche 26 (13 h et 15 h) face à Sherbrooke.

ATELIERS RCR AU PEPS
Plus de 280 personnes ont assisté à l'un ou l'autre des trois ateliers de réanimation cardiorespiratoire qui ont eu lieu en fin de semaine dernière au PEPS. Selon les organisateurs, les participants et participantes ont trouvé l'activité très importante, plaisante et simple.

ENTRAÎNEMENT MUSCULAIRE
Jusqu'au 3 janvier, la salle d'entraînement musculaire offre un tarif de 20 $ pour les étudiants inscrits à temps complet à l'Université Laval. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant en vous présentant au comptoir de la réception du niveau 1 au PEPS. Un programme d'entraînement est inclus et l'accès à la salle est illimité durant les heures d'ouverture, soit du lundi au vendredi de 6 h 30 à 22 h 30, et la fin de semaine de 9 h à 20 h.

PATINAGE
Une grande patinoire au PEPS est mise à la disposition des membres à certaines périodes de la semaine pour le patinage libre. Les étudiants inscrits à temps complet peuvent profiter sans frais de cette activité. Le coût pour les non-membres est de 3,25 $. Voici les heures de patinage libre: lundi, mercredi et vendredi de 12 h 15 à 13 h 05, mardi et jeudi de 17 h 15 à 18 h 05, samedi et dimanche de 20 h à 21 h 20. Du patinage artistique libre a aussi lieu le vendredi de 12 h à 12 h 50.

BAIGNADE
La piscine du PEPS offre plusieurs périodes de bain libre pour ses membres et les étudiants inscrits à temps complet à l'Université Laval. Pour donner un aperçu, pendant la semaine vous pouvez nager librement de 7 h 20 à 8 h 20, de 11 h 30 à 13 h 20, et de 15 h 30 jusqu'à 18 h 30 ou 20 h selon les journées. Les dépliants de l'horaire des bains libres sont disponibles au PEPS.

RÉSERVATIONS DE TERRAINS
Il est possible de pratiquer plusieurs sports de participation libre au PEPS comme le badminton, le basketball, le hockey-cosom, le hockey, le squash, le racquetball, le soccer, le tennis, le volleyball et le wallyball. La réservation de terrains est sans frais pour les membres et les étudiants inscrits à temps complet à l'Université Laval. Les autres doivent débourser un montant de 6 $. Il est possible de réserver en tout temps dès 8 h 30 le matin au 656-7421.