12 octobre 2000

ESPACE LIBRE À INVESTIR

Le nouveau portail étudiant e2 attend votre contribution

Le 1er octobre, la page d'accueil d'Alérion, le site Internet de l'Université Laval, s'est enrichie d'un nouveau logo. Un petit "e" suivi du chiffre "2" en exposant avec, au-dessous, le vocable "espace étudiant", telle est l'identification visuelle du nouveau portail destiné à la communauté étudiante.
Le concepteur d'e2, l'étudiant en communication publique Éric Le Gallais, est aussi le créateur du webzine étudiant Neo lancé il y a un an. Depuis le 18 octobre 1999, quelque 70 000 pages ont été lues sur le site de Neo. "Je dirais que pour e2 cela risque d'être la même chose, indique Éric Le Gallais, quoique, selon nous, e2 sera un peu plus populaire en termes d'achalandage à cause du lien sur la page d'accueil de l'Université."

Pour diffuser très rapidement de l'information
E2 ne diffuse pas d'articles journalistiques, mais plutôt des capsules d'information objectives, très rapides et ponctuelles sur l'actualité qui se déroule au quotidien. Par exemple, si la CADEUL (Confédération des associations d'étudiants et d'étudiantes de l'Université Laval) se réunit d'urgence et veut ensuite communiquer une nouvelle d'importance à la communauté étudiante, comme le déclenchement d'une grève, en quelques minutes ce sera fait avec le site d'e2. "À partir du moment où les journaux hebdomadaires de l'Université sont déjà publiés, comment faire pour diffuser rapidement une nouvelle? demande Éric Le Gallais. Il y a la radio étudiante. Et il y a maintenant e2 avec qui c'est pratiquement instantané."

Des sites semblables à e2 existent déjà sur Internet. Sauf que la plupart diffusent de l'information à caractère technologique. Par ailleurs, aucun site de ce genre ne desservait la population étudiante de l'Université Laval. "C'est sûr qu'il y a le site de l'Université, précise Éric Le Gallais. Mais il est vu par les étudiants comme quelque chose d'un peu administratif. De notre côté, on ne trouvait pas très forte la présence de nos étudiants sur le Web. e2 vise à combler certains besoins des étudiants. Ils peuvent exprimer leurs idées librement et réagir, s'ils le désirent, à toutes les nouvelles."

Éric Le Gallais doit une fière chandelle au Comité de gestion d'Alérion qui lui a fourni gratuitement un serveur. Ce serveur fait tourner un programme capable de faire la mise à jour des pages du site e2 aux cinq minutes. En plus de diriger les opérations, Éric Le Gallais gère également le site, une tâche qu'il partage avec l'étudiante en communication publique Valérie Tremblay.

Un site à "habiller"
Dans les semaines et les mois à venir, le portail e2 devrait permettre à tout visiteur d'avoir accès en un coup d'oeil aux activités et à l'actualité du campus. e2, ce sont également des sondages qui permettront de savoir tout de suite ce que pensent les étudiants de l'Université.

Peu avant de mettre sous presse, la page d'accueil d'e2 ne présentait que deux nouvelles, soit l'annonce d'une conférence sur la mondialisation et un concours virtuel de photos. Ces exemples illustrent le défi qui attend le nouveau site étudiant. Comme le personnel d'e2 ne fait aucune recherche de contenu, ce sont les visiteurs qui, par l'envoi d'informations, de liens intéressants, d'opinions, ou qui veulent un débat sur quelque sujet que ce soit, qui assureront littéralement l'existence du portail. "Pour le moment, e2 est flambant nu!" écrivait Éric Le Gallais avec à propos dans son message de bienvenue sur la page d'accueil. "Aux étudiants de l'Université Laval de l'habiller."

On peut joindre le site e2, soit en cliquant sur le logo qui apparaît sur la page d'accueil d'Alérion (www.ulaval.ca), soit à l'adresse http://e2.com.ulaval.ca/. On peut aussi téléphoner au 656-2131, poste 2291.


YVON LAROSE