28 septembre 2000

Savoir et beauté

L'hymne proposé pour l'Université, interprété par la Chorale de la Faculté de musique, fera l'objet d'un vote à l'agora du pavillon Alphonse-Desjardins le vendredi 29 septembre

C'est une oeuvre de Jeanne Landry, professeure émérite de la Faculté de musique, qui a été retenue par le jury formé dans le cadre du Concours pour la création d'un hymne de l'Université Laval, lancé le 2 novembre 1999. Cette pièce musicale, intitulée Savoir et Beauté, a fait l'objet d'un enregistrement par la chorale de la Faculté de musique le vendredi 22 septembre. Le projet d'hymne a été présenté le mardi 26 septembre au Comité exécutif de l'Université, en vue de la séance du Conseil universitaire du 3 octobre 2000. Ce vendredi 29 septembre, un "vox populi" se tiendra à 12 h 30 à l'Agora du pavillon Alphonse-Desjardins. La chorale de la Faculté de musique présentera à cette occasion une première version publique de l'hymne. Le doyen de la Faculté de musique, Raymond Ringuette, s'adressera aux personnes présentes et un vote suivra l'interprétation de l'hymne proposé.

Question d'appartenance
L'initiative de créer un hymne propre à l'Université Laval s'inscrit dans la foulée des efforts de développement du sentiment d'appartenance au sein de la communauté universitaire et constitue une préparation aux célébrations du 150e anniversaire de la Charte de l'Universiré, en 2002, et du 340e anniversaire de fondation de l'Université en 2003. En 1999, un sondage commandé par le Vice-rectorat au développement et réalisé auprès des membres de la communauté universitaire par Préambule Communication avait révélé qu'une forte majorité des répondants, soit 76,4%, se disaient en accord avec le projet de créer un tel hymne.

Au cours de l'automne dernier, le comité organisateur du Concours pour la création d'un hymne de l'Université Laval a finalisé la préparation du document précisant les règlements du concours, établi le calendrier des différentes étapes de son déroulement et préparé un projet de publicité visant à diffuser à grande échelle l'information relative au lancement et aux critères de ce concours dont la date de clôture était fixée au 30 juin 2000.

Des critères précis
Le concours était ouvert aux compositeurs de tous les pays, sans limite d'âge. Les oeuvres présentées devaient répondre à différents critères: être originales, pouvoir être chantées facilement, posséder un style peu susceptible de vieillir (style martial, style choral, etc.), se limiter quant à leur partie vocale à une tessiture accessible au plus grand nombre, et enfin, se prêter à des transcriptions éventuelles (chant et orchestre, chant et orchestre d'harmonie, choeur et orchestre, choeur a capella, etc.. Le règlement stipulait par ailleurs que les trois oeuvres retenues par le jury du concours devaient être l'objet d'un "vox populi", à la suite duquel une d'entre elles serait choisie comme hymne de l'Université Laval. Le jury se réservait néanmoins le droit de ne pas reconnaître de gagnant si aucune des oeuvres présentées n'était de qualité suffisante.

Quinze oeuvres au total ont été soumises à l'évaluation du jury constitué de Michel Audet, professeur à la Faculté des sciences de l'administration, Lise Darveau-Fournier, doyenne de la Faculté des sciences sociales, Angèle Germain, étudiante et présidente de la CADEUL, Rachel Martel, accompagnatrice à la Faculté de musique, Chantal Masson-Bourque, professeure à la Faculté de musique, Raymond Ringuette, doyen de la Faculté de musique et président du jury, Emmanuelle Trottier, étudiante et présidente de l'AELIES,et Marc J. Trudel, vice-recteur au développement. L'audition et la sélection des oeuvres ont eu lieu en août dernier. Après délibération du jury, une seule oeuvre a été retenue parmi celles proposées: Savoir et Beauté de Jeanne Landry.

Dernières étapes
Les prochaines étapes du concours courent jusqu'en décembre. Le dimanche 1er octobre, lors de la Journée internationale de la musique et dans le cadre des Journées de la culture, la Faculté de musique présentera un "concert-lancement de disques" à 19 h 30 dans la salle Henri-Gagnon. La chorale de la Faculté de musique profitera de cette occasion pour chanter l'hymne proposé; un nouveau vote suivra. Le mardi 3 octobre, une dernière présentation de l'hymne aura lieu à 10 h 30 dans la salle Henri-Gagnon, en présence des étudiants et du personnel de la Faculté de musique. Le Conseil universitaire sera notamment invité à y assister. Un vote suivra. Le mercredi 6 décembre, si le vote populaire s'avère positif, l'hymne sera présenté officiellement lors de l'épreuve finale du Concours solo avec orchestre qui se tiendra à 20 h au Palais Montcalm.