31 août 2000

CAMPUS EXPRESS

LA MAGIE DES HERBES À LA VILLA BAGATELLE
La Fondation Bagatelle présente, jusqu'au 1er octobre, l'exposition "Pages d'un herbier", une sélection de plus de 70 spécimens botaniques issus de l'Herbier Louis-Marie de l'Université Laval. Cette sélection a été effectuée en fonction des espèces vivantes retrouvées dans le jardin "à l'anglaise" de la Villa Bagatelle. C'est une chance unique d'admirer quelques planches de cet herbier qui compte quelque 435 000 spécimens recueillis depuis le début du siècle, et ainsi, de constater qu'au-delà de leur valeur scientifique, les planches d'herbier possèdent d'inestimables qualités esthétiques. L'exposition met en valeur plusieurs spécimens indigènes: plantes de sous-bois, arbustes, fleurs sauvages, plantes grimpantes et fougères, dans le but de sensibiliser le public à la rareté et à la fragilité de ce patrimoine végétal. Cette exposition se veut également un hommage aux pionniers de la botanique au Québec, parmi lesquels figurent Michel Sarrazin, premier médecin du Roi en Nouvelle-France et l'abbé Léon Provancher, un naturaliste érudit dont les travaux ont servi de base à la publication du manuel Flore canadienne, en 1862. La Villa Bagatelle, située au 1563, chemin Saint-Louis, est ouverte du mardi au dimanche, de 10 h à 17 h. Pour informations: 681-3010.



CONGRÈS DE PSYCHOTHÉRAPIE PSYCHANALYTIQUE
Le sixième Congrès international de psychothérapie psychanalytique se tiendra pour la première fois en Amérique du Nord, plus précisément au pavillon La Laurentienne, du 22 au 24 septembre prochain. Entre 150 et 200 participants, en provenance d'une dizaine de pays, dont la Suisse, l'Italie, la France et le Canada, échangeront sur le thème "l'intergénérationnel et le changement psychique". Des professeurs de l'Université Laval seront présents. Les congressistes discuteront notamment le fait que certaines carences affectives, ou certains excès de gratification, causent parfois de profondes blessures. Le parent sexuellement abusé et l'adolescent sexuellement abuseur, l'intergénérationnel dans le contexte de l'adoption et l'identification mère-fille sur cinq générations feront, entre autres, l'objet d'une présentation. La rencontre est organisée par la Société de psychanalyse de Québec et l'Institut de recherches européennes en psychothérapie psychanalytique.


CONGRÈS DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES
L'Université Laval se prépare à accueillir le mégacongrès annuel de la Fédération canadienne des sciences humaines et sociales (FCSHS. L'événement, qui se tiendra sur le campus universitaire du 23 au 30 mai 2001, réunira environ 7 000 participants provenant de l'ensemble des disciplines regroupées sous les vocables sciences humaines et sciences sociales. Au programme: assemblées annuelles et présentations scientifiques, de même que des déjeuners-causeries animés quotidiennement par des personnalités. La FCSHS est un regroupement d'anciennes sociétés savantes. D'envergure provinciale ou nationale, les associations membres sont actives dans des secteurs aussi diversifiés que la condition féminine, les études irlandaises, le cinéma ou les relations industrielles. Trois professeurs de l'Université font partie du comité organisateur du congrès. Il s'agit de Conrad Ouellon et Claude Paradis (Langues, linguistique et traduction) ainsi que Guy Laforest (Science politique). Déjà 1 100 chambres ont été réservées dans les résidences étudiantes en prévision de cet événement.



UNE EXPOSITION SUR LES PÈLERINAGES
Le Musée des religions de Nicolet présente, jusqu'au 15 avril 2001, l'exposition Finis Terrae. Cette exposition met en lumière les hauts lieux de la spiritualité humaine. Elle est le fruit d'une étroite collaboration entre la chargée de projet Hélène Méthé et Pascal Laquerre, étudiant de deuxième cycle en sciences humaines des religions et en muséologie à l'Université Laval. L'exposition comprend trois parties: le voyage, le lieu sacré et le retour. Elle insiste sur trois villes qui entretiennent depuis très longtemps des rapports étroits avec les pèlerins: Saint-Jacques-de-Compostelle pour les chrétiens, Jérusalem pour les juifs et La Mecque pour les musulmans. Une centaine d'objets, provenant de musées mais aussi de collections privées, sont exposés. Une des pièces maîtresses de l'exposition est la maquette représentant, à l'échelle 1:250, le second temple de Jérusalem. À son époque, ce gigantesque édifice faisait 144 000 mètres carrés de superficie. Chacun des blocs du mur de soutènement pesait entre deux et huit tonnes. Le professeur Jean-Claude Filteau, de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval, a conçu et réalisé la maquette.