8 juin 2000

Une équipe de Laval reçoit deux prix lors
de la conférence annuelle du réseau d'excellence IRIS

Une équipe du Laboratoire de vision et systèmes numériques du Département de génie électrique et de génie informatique a mérité deux prix lors de la Conférence annuelle du réseau d'excellence IRIS (Institut de Robotique et d'Intelligence des Systèmes), qui se tenait à Montréal du 14 au 17 mai. Il s'agit du Prix de la meilleure démonstration technologique avec le projet VERTEX (Virtual Environments: from 3D Representations to Task Planning and EXecution) de même que le 2e Prix de la meilleure affiche qui a été remis à Nathalie Harrison, étudiante graduée au Laboratoire, pour l'illustration d'une application en chirurgie cryogénique dans le traitement du cancer du sein.

VERTEX vise notamment le développement d'environnements virtuels "extrêmes", permettant de soutenir la prise de décision et l'exécution de tâches critiques, où toute erreur peut entraîner des conséquences graves sur les personnes, les infrastructures ou l'environnement. VERTEX développe en particulier une architecture informatique innovatrice, APIA (Architecture - Propriétés - Interactions - Acteurs), qui place la rigueur de la modélisation et de la simulation physique au centre des préoccupations, dans un contexte de temps réel, et la complète par des interfaces personnes - machines avancées, comme la visualisation 3D. APIA est également conçue pour exploiter directement les nouveaux réseaux à haute vitesse avec gestion de qualité de service, tels que CaNet3, de même que le calcul distribué à haute performance. L'approche préconisée par VERTEX est tout à fait générique, lui permettant ainsi d'exploiter une foule de domaines prometteurs, comme la formation distribuée et le multimédia.

VERTEX est un projet interuniversitaire, coordonné à partir de Laval, sous la codirection des professeurs Denis Laurendeau et Denis Poussart du Département de génie électrique et de génie informatique. L'équipe est composée de chercheurs des universités Laval, McGill, Western Ontario et Victoria, de même que de l'Institut de recherche d'Hydro-Québec et de l'unité d'imagerie médicale d'intervention de l'Hopital Saint-François d'Assise de Québec. L'équipe comprend également les étudiants gradués Nathalie Harrison, François Bernier, Martin Simoneau, Eric Boivin et Hugues Martel, et les professionnels de recherche Denis Ouellet, Claudette Cédras et Sylvain Comtois. Il s'agit d'un projet de quatre ans, qui entame actuellement sa troisième année.

La conférence annuelle du réseau IRIS était jumelée cette année avec une conférence internationale en robotique (ISR2000) et trois conférences canadiennes annuelles en intelligence artificielle, en infographie et en vision artificielle. L'événement accueillait cette année près de 1 000 chercheurs et représentants de l'industrie.