16 mars 2000

Créateurs pour l'avenir

Inauguration du programme de Maîtrise sur mesure en design graphique et multimédia

 Le vice-recteur aux affaires académiques et étudiantes, Claude Godbout, et le doyen de la Faculté d'aménagement, d'architecture et des arts visuels de l'Université Laval, Claude Dubé, procèdent aujourd'hui, jeudi 16 mars, à l'inauguration du nouveau programme de Maîtrise sur mesure en design graphique et multimédia, offert par l'École des arts visuels. Mis en place en septembre 1999, celui-ci est le seul programme de formation au Québec orienté vers la création visuelle.
   Photo Marc Robitaille

"La cérémonie d'aujourd'hui se veut à l'image d'une École des arts visuels plus vivante que jamais, à la fois enracinée dans le passé et tournée vers l'avenir, et très ouverte sur les besoins de son milieu. Cette inauguration représente, en fait, la première d'une série, l'enclenchement d'un processus qui verra se concrétiser d'autres initiatives dans nos locaux", a affirmé Claude Dubé.

L'École des arts visuels est appelée non seulement à devenir une sorte d'incubateur, mais aussi à jouer un rôle important au sein du Centre national des nouvelles technologies de Québec, l'équivalent de la Cité du multimédia de Montréal, a souligné par ailleurs le doyen de la Faculté d'aménagement, d'architecture et des arts visuels.

Des créateurs-communicateurs
Le programme de Maîtrise sur mesure en design graphique et multimédia totalise 45 crédits, échelonnés sur trois sessions consécutives. Au terme de leur formation, les créateurs-communicateurs en multimédia auront acquis les connaissances spécifiques aux différents processus de la création visuelle, de la scénarisation, de la navigation et de l'ergonomie d'interface. Chaque étudiant et étudiante aura réalisé notamment un site Web et un cédérom interactif.

Le programme s'adresse aux titulaires d'un baccalauréat en communication ou en design graphique et à ceux et celles qui possèdent une formation et une expérience équivalentes. Il accueille présentement 21 étudiants et étudiantes, sa capacité maximale se situant à 30.

L'industrie du multimédia est en plein essor et a peine à recruter des personnes qualifiées dans les secteurs de la création visuelle et de la programmation. Cette formation, qui se différencie de celle donnée dans les collèges par son volet création, vise à former des créateurs-communicateurs qui sauront apporter des solutions novatrices aux problèmes de la communication visuelle appliquée aux nouvelles technologies de l'information.

Le Québec est particulièrement bien placé pour assumer le leadership dans ce domaine avec, entre autres, le Centre national des nouvelles technologies de Québec, la Cité du multimédia de Montréal et l'émergence d'une masse critique de jeunes communicateurs québécois déjà bien établis sur le plan international.